Les futurs bus de Casablanca seront en partie montés au Maroc

9 février 2020 - 15h40 - Economie - Ecrit par : I.L

Irizar Maroc va mettre à disposition un total de 200 bus, montés sur des châssis Scania à Alsa Al Baida, tandis que Mercedes va assurer la livraison des 500 autres bus.

Selon un communiqué de la société, les autobus du modèle ’Irizar i3le’ sur châssis ’Scania K320 UB4X2 LB Euro6’ seront personnalisés suivant les besoins opérationnels de la métropole et de ses passagers. Le même communiqué précise qu’ils incorporeront la dernière technologie en termes de sécurité, confort et accessibilité.

D’après le constructeur, les 200 bus, d’une longueur de 12 mètres, auront une capacité de 33 places assises et seront munis de rampes pour fauteuils roulants et de places spécifiques pour les personnes à mobilité réduite. Aussi, assure-t-il que leur mise en marche sera progressive pendant cette année 2020. Il confirme par ailleurs que les autobus seront fabriqués à Irizar Maroc, dans son usine de Shkirat.

Il y a trois mois, le marché relatif à l’achat des 700 nouveaux bus par la SDL Casa Transports, avait été annulé et confié à Alsa pour effectuer des changements au niveau du cahier des charges et encourager la production locale.

Les nouveaux termes du contrat stipulent que la moitié des bus (350) sera financée par la société espagnole, alors que l’Établissement de coopération intercommunale Al Baida financera l’autre moitié pour un investissement global de 1,33 MMDH pour la totalité des bus.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Irizar Maroc - Transport en commun

Aller plus loin

Maroc : l’assemblage de bus Irizar dépasse 40% du taux d’intégration locale

Dans le cadre du renouvellement du parc de transport urbain de Casablanca, Irizar Maroc assure l’assemblage de bus dans le royaume. Il atteint un taux d’intégration locale de...

Casablanca aura ses nouveaux bus dans quelques jours

Les nouveaux bus neufs de la société Alsa seront déployés « au plus tard fin février prochain », selon la promesse faite par le président de l’Établissement de coopération...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc face à l’urgence de réglementer les VTC

La bagarre entre un chauffeur de taxi et un autre sans licence (VTC), révélée par une vidéo devenue virale sur les réseaux, a fini par dégénérer. Les deux protagonistes ont causé des dommages réciproques à leurs véhicules. De tels incidents deviennent,...

Taxis contre Indrive : quand la rue marocaine devient un ring

La Coordination nationale et le Bureau régional de l’Organisation nationale pour les droits humains et la défense des libertés au Maroc appellent les autorités responsables du secteur des transports à trouver des solutions efficaces pour résoudre le...

Bus électriques : Pari raté du Maroc ?

Alors que la mise en place d’un écosystème de production locale de bus électriques présente de nombreux avantages dont profitent certains pays, le Maroc est encore à la traîne.

Du nouveau pour le TGV Agadir-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a confié au bureau d’études LPEE les travaux de reconnaissance géologique, hydrogéologique et géotechnique nécessaires aux études d’avant-projet sommaire (APS) de la liaison ferroviaire grande vitesse...