Casablanca aura ses nouveaux bus dans quelques jours

25 janvier 2021 - 06h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Les nouveaux bus neufs de la société Alsa seront déployés « au plus tard fin février prochain », selon la promesse faite par le président de l’Établissement de coopération intercommunale (ECI) « Al Baida », Saïd Rafik.

700 bus sont attendus mais l’opération de renouvellement du parc devra démarrer avec 400 bus, sachant que la couverture du réseau va passer de 47 à 57 lignes au niveau des 18 communes regroupées au sein de l’ECI. « Nous nous employons pour que les nouveaux bus soient mis en circulation au plus tard à la fin du mois de février, sinon avant si c’est possible », a déclaré à la MAP, Saïd Rafik, président de la commune rurale de Béni Yakhlef (préfecture de Mohammedia).

La société Alsa a signé en octobre 2019, un contrat d’une durée de 10 ans, qui stipule la mise en circulation, en 2021, d’une flotte permanente de 700 bus neufs, financés conjointement par les deux parties. En avril 2020, elle a entamé le déploiement d’une flotte provisoire de bus d’occasion et le retrait total des anciens, qui étaient dans un état délabré, précise la même source.

Sujets associés : Casablanca - Automobile - Trafic - Alsa

Aller plus loin

Les nouveaux bus de Casablanca se font attendre

La mise en circulation de 700 nouveaux bus à Casablanca prévue janvier 2021 a été reportée à cause de la crise sanitaire liée au coronavirus.

Casablanca : pourquoi Alsa a-t-il commandé 500 bus ?

Le délégataire Alsa a passé une commande de 500 bus urbains chez Daimler pour les quinze prochaines années, en vue d’assurer le transport des habitants de Casablanca. Mais...

Les futurs bus de Casablanca seront en partie montés au Maroc

Irizar Maroc va mettre à disposition un total de 200 bus, montés sur des châssis Scania à Alsa Al Baida, tandis que Mercedes va assurer la livraison des 500 autres bus.

Casablanca : les bus achetés d’occasion vont circuler

Bloqués depuis des semaines au port de Casablanca, les 257 bus importés par le délégataire Alsa, commencent à arriver au dépôt de Maârif.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc ambitionne de doubler sa capacité de production de voitures électriques

Dans les trois ans à venir, le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour améliorer sa production en matière de voitures électriques, selon le ministre marocain de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour.

Norme « Euro 6 » : le patronat marocain demande un moratoire à l’Europe

Dans une demande formulée depuis juillet, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) demande du temps avant la mise en application de la norme antipollution dénommée « Euro 6 » déjà en vigueur en Europe et qui sera appliquée à partir de...

Maroc : de bonnes perspectives pour le marché de l’occasion

Le projet de loi de finances (PLF) 2023 annonce une hausse de 33,36 % des recettes de droits de mutation (biens immobiliers, automobiles, etc.). Les perspectives semblent prometteuses pour le marché de l’occasion.

Fiat dévoile sa Topolino, fabriquée au Maroc

Fiat a présenté mardi à Turin sa Topolino, un quadricycle 100 % électrique, fabriqué au Maroc comme la Citroën Ami.

Maroc : 100 milliards de dirhams d’exportations automobiles cette année

Le secteur automobile marocain devrait réaliser cette année un chiffre d’affaires record de 100 milliards de dirhams en termes d’exportation de véhicules, a annoncé mardi Ryad Mezzour, le ministre de l’Industrie et du commerce.

La chute des ventes de voitures neuves se poursuit

Le secteur de l’automobile continue d’être fortement impacté par la conjoncture économique liée à la hausse des prix des matières premières. La baisse enregistrée depuis le début de l’année se poursuit pour tous les segments confondus, selon les...

Le Maroc accélère la transition vers la mobilité électrique

L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME), regroupant les principaux acteurs du secteur, ambitionne d’installer 2 500 bornes de recharge fonctionnelles pour les véhicules électriques sur l’ensemble du territoire...

Les SUV et les voitures sportives, stars du marché automobile marocain

Le marché automobile marocain du neuf a enregistré une légère progression en 2023. C’est ce qui ressort du bilan annuel présenté par l’Association des Importateurs de Véhicules au Maroc (AIVAM) lors d’une conférence de presse.

Le Maroc dans le top 10 des marchés mondiaux de Renault

Le Maroc est désormais le dixième marché mondial de Renault et le premier de toute la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) en termes de ventes, avec 44 497 véhicules vendus au cours des neuf premiers mois de l’année 2023.

Le Maroc, futur grand de l’industrie de batteries pour véhicules électriques

Le Maroc dispose des atouts nécessaires pour créer une industrie de batteries pour véhicules électriques. D’ores et déjà, le royaume a engagé des négociations avec certains fabricants dans ce sens.