Recherche

Les bus casablancais vandalisés

© Copyright : DR

19 avril 2020 - 21h00 - Société

Des "casseurs" s’en sont pris aux bus d’Alsa Al Baida, la flotte récemment mise en circulation. L’opérateur d’autobus dans le Grand Casablanca, a dénoncé samedi, ce vandalisme orchestré par des personnes qui, entre temps, auraient été déjà arrêtées.

Depuis la mise en circulation de la nouvelle flotte, elle a subi déjà cinq incidents en moins d’une semaine, a annoncé l’opérateur qui dénonce "les comportements d’une certaine minorité de casseurs". La société mettra en circulation au début de 2021, près de 700 bus neufs et s’inquiète déjà du sort qui leur sera réservé. Dans un communiqué, Alsa Al Baida, déplore "des jets de pierres, des vitres cassées et autres". Une dégradation qui "impacte de façon directe la qualité de la flotte et du niveau du service rendu aux citoyens", peut-on lire dans le communiqué.

En octobre dernier, Alsa Al Baida, filiale du groupe espagnol Alsa Transport, a signé avec l’Établissement de coopération intercommunale (ECI) du Grand Casablanca un contrat d’une durée de 10 ans, avec la possibilité de prorogation de 5 ans. C’est un contrat qui comprend une première phase, dite d’initialisation, qui s’étend du 1ᵉʳ novembre 2019 au 31 décembre 2020.

Une phase au cours de laquelle la société "a opéré avec quelque 250 bus, dans un état fortement détérioré", qu’elle a repris de son prédécesseur M’dina Bus. Ensuite, c’est de façon progressive qu’elle a mis en circulation 400 bus d’occasion qui laisseront leur place, à partir de 2021, à des bus flambant neufs.

Mots clés: Transport en commun , Alsa , Arrestation

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact