Sebta : un Marocain arrêté pour tentative d’abandon de sa femme au Maroc

8 janvier 2024 - 18h30 - Espagne - Ecrit par : P. A

Un Marocain a été arrêté samedi dans la zone de débarquement du port de Ceuta, alors qu’il tentait d’emmener de force sa femme, également d’origine marocaine, dans leur pays natal, et de l’y abandonner avant de rejoindre la France seul avec leur bébé.

Le commissariat local d’Algésiras a alerté les agents de la police nationale de Ceuta qui ont localisé et intercepté le véhicule dans lequel voyageait la famille marocaine. Les deux parents ont été soumis à un interrogatoire. La femme a confié à un agent parlant couramment arabe s’être disputée avec son mari parce qu’il voulait « l’emmener au Maroc contre son gré et la séparer de son fils », un nourrisson. L’homme, lui, a affirmé qu’« il l’avait emmenée en France et qu’il la ramenait au Maroc », relate Melilla Hoy.

À lire : Condamné pour avoir enfermé sa femme, un Marocain expulsé d’Espagne

Après vérifications, les agents ont constaté que la femme avait un visa Schengen qui a expiré. Son retour en Europe n’était donc plus possible, une fois qu’elle aura regagné le Maroc. L’homme, en revanche, avait un visa aller-retour pour lui et leur fils. Le Marocain avait également confisqué le téléphone portable de sa femme qui, après l’avoir récupéré, a contacté ses proches dans la péninsule « qui n’arrivaient pas à la joindre depuis deux jours ». Le mis en cause sera poursuivi en justice pour un délit présumé de violence sexiste.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Femme marocaine - Arrestation

Aller plus loin

Espagne : un Marocain a tenté de s’immoler devant sa femme et son bébé à la maternité

La police a arrêté un Marocain qui s’est enfermé dans une chambre à l’hôpital Son Llàtzer de Palma, avec sa femme et leur nouveau-né à l’intérieur, menaçant de s’immoler et de...

En lune de miel en Espagne, un Marocain s’en prend violemment à sa femme

Un jeune couple d’origine marocaine, en lune de miel dans un hôtel de Saragosse en Espagne, s’est retrouvé au poste de police le 30 décembre, après que l’homme, âgé de 33 ans, a...

Condamné pour avoir enfermé sa femme, un Marocain expulsé d’Espagne

Le tribunal de Navarre a ordonné l’expulsion d’un Marocain de 44 ans qui a enfermé sa compagne dans une scierie abandonnée à Burlada.

Un Marocain agresse sauvagement sa femme en Espagne

Un Marocain a été arrêté dimanche par la police nationale de Gandie (Valence) après avoir violemment agressé sa femme dans leur appartement.

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan et menstrues : le tabou du jeûne brisé

Chaque Ramadan, la question du jeûne pendant les menstrues revient hanter les femmes musulmanes. La réponse n’est jamais claire, noyée dans un tabou tenace.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Maroc : crise du célibat féminin

Au Maroc, le nombre de femmes célibataires ne cesse d’accroître, avec pour conséquence la chute du taux de natalité. Quelles en sont les causes ?

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Maroc : les femmes divorcées réclament des droits

Au Maroc, les appels à la réforme du Code de la famille (Moudawana) continuent. Une association milite pour que la tutelle légale des enfants, qui actuellement revient de droit au père, soit également accordée aux femmes en cas de divorce.

L’humoriste Taliss s’excuse après avoir insulté la femme marocaine

L’humoriste Taliss de son vrai nom Abdelali Lamhar s’est excusé pour la blague misogyne qu’il a faite lors d’une cérémonie organisée en hommage aux Lions de l’Atlas qui ont atteint le dernier carré de la coupe du monde Qatar 2022. Il assure n’avoir pas...

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

« Tu mourras dans la douleur » : des féministes marocaines menacées de mort

Au Maroc, plusieurs féministes, dont des journalistes et des artistes, font l’objet d’intimidations et de menaces de mort sur les réseaux sociaux, après avoir appelé à plus d’égalité entre l’homme et la femme dans le cadre de la réforme du Code de la...