Recherche

Le chef d’Al Qaida au Maghreb islamique tué

© Copyright : DR

6 juin 2020 - 20h30 - Monde - Par: S.A

La ministre française des Armées, Florence Parly a confirmé, vendredi 5 juin, la mort du chef d’Al Qaida au Maghreb islamique, l’Algérien Abdelmalek Droukdal. Il a été tué par les forces françaises dans le nord du Mali près des frontières algériennes.

Sur Twitter, la ministre a affirmé que les forces françaises avec le soutien de leurs partenaires, ont neutralisé ce chef historique du djihad au Maghreb, commandant de plusieurs groupes djihadistes sahéliens, et plusieurs de ses proches collaborateurs, le 3 juin, lors d’une opération au nord-ouest de la ville malienne de Tessalit.

Florence Parly a félicité et remercié « tous ceux qui ont permis et mené ces opérations audacieuses qui portent des coups sévères à ces groupes terroristes ». « Nos forces, en coopération avec leurs partenaires du G5 Sahel, continueront à les traquer sans relâche », a assuré la ministre française des Armées.

Selon elle, cette opération traduit la volonté de la France et de ses partenaires à contrer le terrorisme sous toutes ses formes dans le Sahel. « Lors du Sommet de Pau le 13 janvier dernier, les chefs d’État de la France et des pays du G5 Sahel ont réaffirmé leur détermination à poursuivre leurs efforts de lutte contre les groupes terroristes qui opèrent dans la bande sahélo-saharienne », a d’ailleurs rappelé la ministre.

« Les opérations contre l’État islamique au Grand Sahara (EIGS), l’autre grande menace terroriste dans la région, se poursuivent également. Le 19 mai dernier, les forces armées françaises ont capturé Mohamed el-Mrabat, vétéran du djihad au Sahel et cadre important de l’EIGS », a fait savoir Florence Parly.

Mots clés: France , Mali , Algérie , Terrorisme , Al Qaïda

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact