Recherche

Les cigarettes marocaines ne respectent pas les normes légales

© Copyright : DR

29 mai 2019 - 08h40 - Economie

96% des cigarettes vendues au Maroc sont "hors normes". 71% contiennent 14 mg de goudron, et proviennent essentiellement de deux fabricants : Marquise de la Société Marocaine des Tabacs (SMT) et Winston de Japan International Tobacco.

Le gouvernement fait face au problème de conformité des cigarettes aux normes légales, qui imposent des dosages déterminés, notamment 10 mg de goudron, 1 mg de nicotine et 10 mg de monoxyde de carbone.

En cas de réduction du dosage, les répercussions seraient considérables sur les ventes, et par conséquent sur les recettes fiscales. Il est fort improbable que le consommateur marocain accepte des doses inférieures même s’il sait pertinemment que cela est dangereux pour sa santé.

En raison de la forte concurrence, les importateurs étrangers ne sont pas disposés à s’aligner sur les normes exigées, tandis que la SMT accuse beaucoup de retard dans le processus d’ajustement de ses outils de production et d’investissement dans la Recherche et le Développement.

En principe, les normes légales devraient être respectées aussi bien par les producteurs locaux que les importateurs. Toutefois, certains opérateurs cherchent à annuler complètement ces normes, car cela représente un vrai dilemme.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact