Le Club Med va vendre des villas au Maroc

3 mai 2007 - 14h28 - Economie - Ecrit par : L.A

En Guadeloupe ou encore au Maroc, des maisons de plaisance destinées à des particuliers fortunés. Le Club Med se métamorphose en promoteur immobilier. Le groupe de tourisme et de loisirs a décidé de construire, dans certains de ses villages, des villas qu’il revendra ensuite à des clients particuliers fortunés.

Jusqu’alors, le Club valorisait ses actifs immobiliers auprès d’investisseurs institutionnels uniquement. Pour ce projet, le groupe n’exclut pas d’acquérir des terrains supplémentaires attenants à ses villages. Plusieurs emplacements ont d’ores et déjà été sélectionnés, comme la Caravelle, le village de la Guadeloupe, l’Albion, le nouveau village de l’île Maurice, qui ouvrira ses portes en août prochain, ou encore celui de Marrakech.

Les particuliers achèteront sur plan, la fourchette des prix oscillant selon l’emplacement et la superficie, entre 500 000 euros et 1 million d’euros. En Guadeloupe par exemple, une vingtaine de villas seront construites, comprenant de 2 à 4 chambres. Les prix de vente s’échelonnent entre 800 000 et 1,5 million d’euros, précise le Club.

Le Figaro - Christine Lagoutte

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Club Med

Ces articles devraient vous intéresser :

L’activité immobilière au Maroc ralentit fortement

La crise semble s’installer. Les ventes de ciment, principal indicateur de l’activité immobilière continue de baisser au Maroc. À fin août dernier, ces ventes ont diminué de 7,2 % en rythme annuel, selon la Direction des études et des prévisions...

Maroc : l’aide à l’achat de logement bientôt effective

Le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’aides directes au logement pour les primo-acquéreurs.

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Location au Maroc : une hausse générale des prix

Une montée générale des prix des loyers a été observée au Maroc, que ce soit pour les appartements ou les villas et ce dans la plupart des villes. Voyons ça en détail.

Aide au logement : Un vrai succès chez les MRE

Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, confirme l’intérêt des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour le nouveau programme d’aide directe au logement.

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

Maroc : les prix de l’immobilier en hausse au premier trimestre 2023

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a enregistré au premier trimestre 2023 une hausse de 0,8 %, en glissement annuel, selon Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).

Aide au logement : gros succès auprès des MRE

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) figurent parmi les 8 500 bénéficiaires du nouveau programme d’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier.

Aide au logement : succès auprès des MRE

Près d’un quart des potentiels bénéficiaires de l’aide au logement sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Les inscriptions ont démarré le 1ᵉʳ janvier.