Maroc : la DGSN appelle à dénoncer les corrompus lors des concours de police

5 décembre 2017 - 17h10 - Ecrit par : Bladi.net

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) veut des concours de police propres, sans escroquerie ni corruption. C’est l’objet de son appel lancé hier à tous les candidats au concours de police.

« Dans le souci de mettre un terme à ces affaires d’escroquerie et afin de couper court avec les rumeurs véhiculées par les escrocs qui nuisent à la transparence des procédures de recrutement, la DGSN réitère que le mérite demeure le premier et dernier déterminant pour réussir ces concours », indique la DGSN dans un communiqué publié lundi, précisant que toute personne impliquée dans des affaires de corruption ou d’escroquerie fera l’objet d’une enquête judiciaire.

Pour la DGSN, seuls le mérite et la compétence permettent de réussir les épreuves, faisant savoir que la police judiciaire et ses services ont constaté plusieurs cas d’escroquerie où des personnes prétendent, de façon fictive et frauduleuse, leur capacité à garantir le recrutement au sein de la sûreté nationale contre des sommes d’argent.

Et de prévenir que ces individus ont été arrêtés et présentés devant le parquet. Leur tactique consiste à recevoir des sommes d’argent de la part des candidats en contrepartie d’une intermédiation en vue de leur recrutement dans les rangs de la police. Ils attendent, explique-t-on, l’annonce des résultats et en cas de réussite du candidat par mérite, ils s’y attribuent de façon frauduleuse le succès alors que si le candidat échoue au concours, certains fraudeurs procèdent au remboursement des sommes perçues, par crainte d’une poursuite judiciaire, tandis que d’autres prennent la fuite.

Lors du dernier concours de police organisé l’année dernière, la DGSN avait part de 138 cas de fraudes : 91 pour celui de gardiens de la paix, 36 pour le concours de police, 6 pour le concours d’officiers de police et enfin 5 pour celui de commissaires de police. Une dizaine de policiers avaient été arrêtés en flagrant délit de tricherie.

Tags : Corruption - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Police marocaine - Ecole de police de Kénitra

Aller plus loin

Un commissaire de police interpellé pour corruption à Rabat

Une enquête judiciaire a été diligentée, lundi, à l’encontre d’un commissaire principal de police judiciaire exerçant dans un district de sûreté à Rabat, pour soupçon de corruption...

Maroc : 138 cas de fraude au concours de police

Les fraudes ne sont pas forcément limitées aux examens du baccalauréat, elles concernent également les concours d’accès à la fonction publique, en l’occurence ceux de la...

Crêpage de chignons au concours Miss Maroc

Le concours Miss Maroc, qui s’est déroulé samedi dernier à Tanger et qui a vu le couronnement de Fatima Zahra El Hor, n’a pas été de tout repos pour les organisateurs et les invités....

Maroc : la police enquête sur des faux permis

Les autorités espagnoles ont saisi de faux permis de conduire marocains établis par l’ex-Secrétariat d’Etat au Transport. Cette nouvelle a mobilisé les services de sécurité,...

Nous vous recommandons

Coûts du roaming réduits pour les voyageurs belges arrivant au Maroc

L’opérateur de télécommunications mobile belge, Proximus, offre la possibilité à ses clients qui voyagent vers le Maroc « de continuer à bénéficier de leur formule tarifaire nationale, moyennant le paiement d’un « Daily Roaming Pass » à partir du 1ᵉʳ...

Ceuta et Melilla ne peuvent pas vivre sans le Maroc

Ceuta et Melilla « ne peuvent pas vivre en tournant le dos au Maroc », ont assuré jeudi Kissy Chandiramani (PP) et Dunia Almansouri (CPM), annonçant une métamorphose de la frontière à sa réouverture.

Jamal, kidnappé depuis un an à Marbella, toujours recherché

Après un an et demi d’enquête et de recherche sans succès, la famille de Jamal, un citoyen néerlandais d’origine marocaine, enlevé à Marbella, lance un SOS pour le retrouver.

Le dirham stable face à l’euro et au dollar

La devise marocaine est restée presque stable face à l’euro et au dollar américain, au cours de la période allant du 02 au 08 septembre 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Une bagarre éclate en plein vol Doha-Casablanca

Un passager a déclenché une violente bagarre en plein vol Doha-Casablanca puis tenté d’ouvrir la porte de l’avion et de sauter, semant la panique dans l’avion.

Réouverture des frontières : voici les conditions pour entrer au Maroc

Le gouvernement marocain a annoncé avoir adopté une série de mesures et dispositions qui entreront en vigueur à partir du 7 février, jour d’ouverture des frontières aériennes.

Les propos d’Eric Zemmour sur l’islam font réagir le CFCM

Des propos tenus par Eric Zemmour dans un entretien avec le philosophe Michel Onfray sur l’islam, ont fait réagir le Conseil français du culte musulman (CFCM).

La mer d’Alboran, au large du Maroc, suscite l’inquiétude des scientifiques

Le livre « Mer d’Alborán : Écosystèmes et ressources marines » a été présenté au public lundi. Publié aux éditions Springer et réalisé avec la coordination de l’Institut espagnol d’océanographie (IEO), il contient toutes les informations scientifiques les plus...

Joe Biden écrit au roi Mohammed VI

À l’occasion du 66ᵉ anniversaire de l’Indépendance du Maroc, le président des États-Unis, Joe Biden a adressé un message de félicitations au roi Mohammed VI.

Le Maroc ne bloquera pas le gaz arrivant d’Algérie

La Directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) Amina Benkhadra, a donné la position du Maroc sur les rumeurs entourant le Gazoduc Maghreb Europe (GME). Selon elle, le royaume n’a pas l’intention d’empêcher...