Le Conseil du Golfe accorde 2,5 milliards de dollars au Maroc

21 décembre 2011 - 14h05 - Monde - Ecrit par : J.L

Le Conseil de coopération du Golfe (CCG) a décidé de créer un fonds de développement de 5 milliards de dollars qui sera consacré au Maroc et à la Jordanie, à hauteur de 2,5 milliards de dollars par pays.

Le sommet de deux jours des États membres du CCG qui s’est achevé mardi à Ryad, en Arabie Saoudite, a été marqué par les protestations sociales que connaît la région, dont deux pays membres, le Bahreïn et le Sultanat d’Oman.

Aucune allusion n’a été faite quant à la proposition d’adhésion du Maroc et de la Jordanie au CCG. Le roi Abdallah d’Arabie Saoudite s’est contenté d’inviter les Etats membres du CCG (Bahreïn, Emirats arabes unis, Oman, Qatar, Koweït) à passer de la phase de coopération à une phase d’union.

Pour faire face à la montée en puissance de l’Iran et aux dangers qui peuvent menacer la stabilité de leurs États, les pays du CCG ont salué lors de ce 32è sommet la proposition du Souverain saoudien d’unir leurs forces.

Créé à l’initiative de l’Arabie Saoudite le 25 mai 1981, le CCG qui a pour principale mission d’assurer la stabilité économique et politique de la région, semble vouloir accélérer l’intégration régionale de ses Etats membres avant de s’ouvrir sur d’autres pays.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Arabie saoudite - Jordanie - Développement - Fonds - Conseil de coopération du Golfe (CCG)

Ces articles devraient vous intéresser :

Aéronautique : le Maroc décolle et concurrence les géants européens

À l’heure où les constructeurs aéronautiques de l’Europe peinent à répondre à la demande, le Maroc travaille à devenir une plaque tournante de l’aérospatiale.

Maroc : Trop de centres commerciaux ?

Au Maroc, la multiplication des malls soulève des inquiétudes. Les fermetures de plusieurs franchises enregistrées ces derniers temps amènent à s’interroger sur la viabilité de ce modèle commercial.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Les recommandations de la banque mondiale au Maroc

La banque mondiale a formulé quelques recommandations consignées dans son dernier rapport sur le climat et le développement (CCDR) du Maroc.

L’aéroport de Tanger fait peau neuve

Le projet de développement et d’expansion de l’aéroport Ibn Batouta, vise à contribuer au développement touristique et économique de la ville de Tanger. La commune apporte une contribution financière.

Mohammed VI : ses succès et ses défis

Le roi Mohammed VI a fêté en août ses 60 ans et ses 24 ans de règne. Son fils Moulay Hassan, prince héritier, soufflait quelques mois plus tôt, le 8 mai, ses 20 bougies. À un an de ses 21 ans, âge requis pour être roi, les inquiétudes quant à la santé...

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.