Recherche

Un milliard de dollars pour le contre-espionnage marocain

© Copyright : DR

17 octobre 2012 - 14h42 - Maroc

La Direction Générale des Études et de la Documentation (DGED), serait sur le point de devenir le plus puissant service de renseignements et de contre-espionnage en Afrique du nord.

La DGED ambitionne de mettre en place le plus grand et le plus organisé réseau de renseignement au Maghreb, pour faire face aux mutations survenues au Maroc, mais aussi dans d’autres pays de la région, notamment les coups d’états ayant fait tomber les régimes de Khaddafi en Libye et de Ben Ali en Tunisie.

Pour concrétiser son projet, la DGED s’appuie sur des financements provenant des pays du Golfe, avec un budget avoisinant un milliard de dollars par an, révèle le quotidien libanais Ad-Diyar.

A l’avenir, la DGED travaillera plus étroitement avec ses homologues dans les pays arabes, pour s’opposer aux dangers qui pourraient menacer la sécurité de ces pays.

Cette mesure serait à l’ordre du jour de la tournée du Roi Mohammed VI dans le Golfe, où les observateurs s’attendent à une importante décision concernant les relations du Maroc avec les pays du Conseil de Coopération des pays du Golfe.

La DGED, département rattaché directement au palais royal, est dirigé depuis 2005 par Mohamed Yassine Mansouri, un des anciens compagnons de classe du Roi Mohammed VI.

Mots clés: Mohammed VI , Défense - Armement , Conseil de coopération du Golfe (CCG) , Direction Générale des Études et de la Documentation (DGED) , Mohamed Yassine Mansouri , Espionnage

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact