Contrôles au faciès : un collectif d’ONG saisit la justice contre l’État français

23 juillet 2021 - 13h20 - France - Ecrit par : S.A

Six associations, dont Amnesty International et Human Rights Watch (HRW), représentant des victimes de violence et de discrimination policières, ont décidé d’attaquer l’État français sur les contrôles au faciès. Ils viennent de saisir le Conseil d’État.

Amnesty International, Human Rights Watch (HRW), MCDS, REAJI, Open Society Justice Initiative et Pazapas ont saisi, jeudi 22 juillet, le Conseil d’État après le non aboutissement de la procédure enclenchée en janvier dernier. Les associations s’attendent à ce que le gouvernement engage des « réformes structurelles » et prenne « des mesures concrètes » pour mettre fin aux contrôles au faciès. Dans ce sens, Antoine Lyon-Caen, l’avocat qui porte le dossier avec ses confrères Slim Ben Achour et Alexandra Denis, a adressé une mise en demeure aux représentants de l’État que sont le Premier ministre et les ministres de l’Intérieur et de la Justice.

À lire : Maroc : les transactions immobilières l’arrêt

Le collectif d’ONG a recensé des centaines de victimes de violence et de discriminations policières avant de lancer cette action. Dans leur requête, les associations exigent notamment l’adoption de règlements et d’instructions spécifiques pour les contrôles ciblant des mineurs, la ratification du protocole 12 de la Convention européenne des droits de l’homme sur la non-discrimination, ainsi que la modification du Code de procédure pénale pour « interdire explicitement la discrimination dans les contrôles d’identité » ou encore mettre à disposition « de toute personne contrôlée une preuve de contrôle », sur le modèle du récépissé.

Sujets associés : France - Droits et Justice - Human Rights Watch (HRW) - Amnesty international (AI)

Aller plus loin

France : six organisations exigent la suppression des contrôles au faciès

Six organisations non gouvernementales sont décidées à contraindre l’État français à supprimer les contrôles au faciès. Elles ont annoncé ce mercredi, le lancement d’une action...

France : un rapport dénonce les «  contrôles au faciès  »

La Commission nationale consultative des droits de l’Homme a dans un rapport fait part de la forte discrimination que subissent les Noirs en France. Elle qualifie cette...

Contrôles au faciès : des lycéens font condamner l’Etat français

La cour d’appel de Paris a reconnu, à l’issue d’un procès en appel, le caractère discriminatoire du contrôle au faciès de trois lycéens d’un établissement en Seine-Saint-Denis,...

« Un cancer » : la France face aux contrôles au faciès

Saisi par plusieurs ONG qui dénoncent les contrôles au faciès par la police, qu’ils estiment « discriminatoires », le Conseil d’État s’est prononcé vendredi sur ce sujet très...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Maroc : Les femmes toujours "piégées" malgré des avancées

Le Maroc fait partie des pays de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord qui travaillent à mettre fin aux restrictions à la mobilité des femmes, mais certaines pratiques discriminatoires à l’égard des femmes ont encore la peau dure. C’est ce...