France : un rapport dénonce les «  contrôles au faciès  »

19 juin 2020 - 08h00 - France - Ecrit par : Bladi.net

La Commission nationale consultative des droits de l’Homme a dans un rapport fait part de la forte discrimination que subissent les Noirs en France. Elle qualifie cette discrimination de crue et violente et dénonce les «  contrôles au faciès  ».

Le racisme envers les Noirs s’exprime particulièrement sur les réseaux sociaux avec des termes crus, et violents, selon la CNCDH. Ainsi, 31% des personnes originaires des départements d’outre-mer et 47% des immigrés originaires d’Afrique subsaharienne sont les plus vilipendés. En dépit des raisons liées aux infractions, les discriminations en France trouvent leur origine dans l’histoire et la Culture.

Pour un constat approfondi, la commission recommande aux pouvoirs publics de développer des enquêtes et des outils de testings dans les services publics, les commissariats et les gendarmeries. Bouclé depuis mars, ce rapport a refait surface, suite aux récentes manifestations de ces dernières semaines contre le racisme et les violences policières, a rapporté l’AFP. Dans un rapport de 44 pages, publié jeudi, Human Rights Watch (HRW) a dénoncé des contrôles abusifs et racistes orchestrés par la police française, sur de jeunes noirs et arabes, souvent mineurs. Ces contrôles s’effectuent sous la forme de palpation corporelle humiliante, et de fouille des effets personnels.

Bénédicte Jeannerod, directrice France de Human Rights Watch appelle le président Emmanuel Macron à réformer le cadre légal des contrôles policiers. Selon l’AFP, ce rapport dit de « contrôle au faciès » a été réalisé pendant plus d’un an auprès d’une centaine de jeunes noirs et arabes de plusieurs villes de France et documente des contrôles policiers.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Racisme - Human Rights Watch (HRW)

Aller plus loin

France : six organisations exigent la suppression des contrôles au faciès

Six organisations non gouvernementales sont décidées à contraindre l’État français à supprimer les contrôles au faciès. Elles ont annoncé ce mercredi, le lancement d’une action...

Contrôles au faciès : un collectif d’ONG saisit la justice contre l’État français

Six associations, dont Amnesty International et Human Rights Watch (HRW), représentant des victimes de violence et de discrimination policières, ont décidé d’attaquer l’État...

Contrôles au faciès : des lycéens font condamner l’Etat français

La cour d’appel de Paris a reconnu, à l’issue d’un procès en appel, le caractère discriminatoire du contrôle au faciès de trois lycéens d’un établissement en Seine-Saint-Denis,...

« Un cancer » : la France face aux contrôles au faciès

Saisi par plusieurs ONG qui dénoncent les contrôles au faciès par la police, qu’ils estiment « discriminatoires », le Conseil d’État s’est prononcé vendredi sur ce sujet très...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Violences policières : la France sermonnée par l’ONU

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale, l’organe affilié aux Nations unies, exprimé sa « profonde préoccupation » concernant les pratiques des forces de police en France vis-à-vis des minorités. Cette inquiétude fait suite au décès...

Maroc : Les femmes toujours "piégées" malgré des avancées

Le Maroc fait partie des pays de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord qui travaillent à mettre fin aux restrictions à la mobilité des femmes, mais certaines pratiques discriminatoires à l’égard des femmes ont encore la peau dure. C’est ce...

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Poupette Kenza : compte Instagram désactivé après des propos « antisémites »

L’influenceuse aux plus d’un million d’abonnés sur Instagram, Poupette Kenza, se retrouve au cœur d’une vive controverse après avoir tenu des propos jugés antisémites. Dans une story publiée le 15 mai 2024, elle affirmait sans équivoque son soutien à...

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Accusé de racisme, Christophe Galtier a le soutien de Laurent Blanc

À l’instar de Genesio, Kombouaré et Roy, le coach de l’Olympique lyonnais (OL) Laurent Blanc a défendu son collègue et ami Christophe Galtier, entraîneur du PSG accusé de racisme dans une affaire qui remonte à son passage à l’OGC Nice la saison dernière.

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Racisme envers les musulmans : de nouveaux témoignages accablent Christophe Galtier

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, fait face à de graves accusations de discrimination et de harcèlement moral, avec un procès prévu dans dix jours.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.