Une nouvelle affaire de violences policières secoue la France

14 juin 2020 - 08h30 - France - Ecrit par : S.A

Alors que les mouvements anti-racisme se multiplient à la suite de la mort par asphyxie de l’Afro-Américain Georges Floyd aux États-Unis lors d’une interpellation policière, quatre collégiens du Val-de-Marne, âgés de 14 à 15 ans ont été victimes de "discrimination" et ont essuyé des "injures à caractère raciste et homophobe". Soupçonnés de vol à l’arraché, ils ont été interpellés, placés en "détention arbitraire", relâchés puis disculpés.

Les quatre adolescents – l’un est noir, deux sont d’origine maghrébine, le dernier est blanc – s’étaient retrouvés entre copains le 26 mai à Vitry-sur-Seine avant leur interpellation. Ils affirment avoir subi des violences, des insultes racistes et homophobes (« négro », « pédé », « il casse les couilles ce Noir »), et fait l’objet d’humiliations de la part des forces de l’ordre, rapportent Mediapart et France Inter.

La veille de leur interpellation, la police avait enregistré une plainte pour le vol à l’arraché d’un bijou. Le mardi 26, "les policiers sont en surveillance, identifient ces jeunes qui peuvent correspondre à la description des auteurs des faits et procèdent à leur interpellation", fait savoir une source policière.

Les familles des quatre adolescents ont porté plainte contre X pour "détention arbitraire", "injure à caractère raciste et homophobe" et "discrimination". De même, l’une des familles a annoncé avoir saisi la justice pour "violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique". Selon les plaintes, "le transport a lieu dans des conditions de sécurité douteuses, les enfants étant menottés les mains dans le dos, assis l’un sur l’autre pour deux d’entre eux et sans ceinture de sécurité".

Le parquet de Créteil entendait, mercredi 10 juin, saisir l’inspection générale de la police nationale (IGPN) sur ces faits. Le lendemain, les familles des collégiens, ont animé une conférence de presse à Ivry-sur-Seine, au local de la députée Mathilde Panot (La France insoumise) au cours de laquelle elles ont dénoncé un "délit de faciès", des "règles de droit foulées au pied" et une "enquête menée à charge" contre des "innocents".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - États-Unis - Racisme - Arrestation

Aller plus loin

France : quatre policiers en garde à vue pour violences sur un producteur noir

Quatre policiers français font l’objet d’une enquête ouverte depuis mardi par la police des polices pour avoir passé à tabac un producteur de musique. Ils sont accusés de «...

"Urgence Notre Police Assassine" pour filmer les violences policières

En France, le collectif "Urgence Notre Police Assassine" a lancé une application pour lutter contre les violences policières dont sont souvent victimes les Maghrébins. Elle...

Des policiers d’Agen poursuivis pour avoir violenté un Marocain

Le procès des trois policiers d’Agen soupçonnés d’avoir violenté un jeune Marocain lors de son interpellation et de son placement en garde à vue s’est ouvert jeudi 20 mai devant...

Bobigny : des policiers condamnés pour injures racistes et violences

Les policiers qui ont proféré des insultes racistes à l’encontre d’un Égyptien lors d’une interpellation en avril 2020, ont été condamnés jeudi dernier pour injures racistes et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Iliass Aouani, recordman italien du marathon, répond avec élégance aux injures racistes

Après avoir battu le record italien du marathon (2h07:16), Iliass Aouani a essuyé des insultes racistes. Sur la toile, il a été attaqué notamment sur ses origines marocaines. Plutôt que d’employer le même ton que ses détracteurs, l’athlète a préféré...

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Accusé de racisme, Christophe Galtier a le soutien de Laurent Blanc

À l’instar de Genesio, Kombouaré et Roy, le coach de l’Olympique lyonnais (OL) Laurent Blanc a défendu son collègue et ami Christophe Galtier, entraîneur du PSG accusé de racisme dans une affaire qui remonte à son passage à l’OGC Nice la saison dernière.

Racisme envers les musulmans : de nouveaux témoignages accablent Christophe Galtier

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, fait face à de graves accusations de discrimination et de harcèlement moral, avec un procès prévu dans dix jours.

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Violences policières : la France sermonnée par l’ONU

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale, l’organe affilié aux Nations unies, exprimé sa « profonde préoccupation » concernant les pratiques des forces de police en France vis-à-vis des minorités. Cette inquiétude fait suite au décès...