Un coup dur pour le franco-marocain Ahmed Eddarraz

18 mars 2023 - 19h40 - France - Ecrit par : S.A

Le Franco-marocain Ahmed Eddarraz, ex-candidat pour les législatives françaises à la 9ᵉ circonscription des Français à l’étranger (qui comprend le Maroc), ne pourra pas participer aux nouvelles élections partielles qui auront lieu en avril.

Saisi en novembre dernier par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, le Conseil constitutionnel a déclaré inéligible Ahmed Eddarraz, candidat aux élections de juin 2022, dans la 9ᵉ circonscription des Français établis hors de France, pour trois ans. Cette décision est motivée notamment par les manquements relevés sur les comptes de campagne du candidat. Il est également reproché à ce proche du président français Emmanuel Macron de n’avoir pas déposé les comptes de campagne et de n’avoir pas restitué les carnets de reçus-dons.

À lire : M’jid El Guerrab ne se présentera pas aux élections législatives

Cette décision du conseil empêche de facto Ahmed Eddarraz de participer aux prochaines échéances électorales prévues le dimanche 2 avril (1ᵉʳ tour) et le dimanche 16 avril (second tour). Karim Ben Cheikh (candidat NUPES) était sorti vainqueur du précédent scrutin avant son annulation par le conseil constitutionnel présidé par l’ex-ministre Laurent Fabius.

Sujets associés : France - Elections - Ahmed Eddarraz

Aller plus loin

Taroudant : la justice valide l’élection de la plus jeune maire du Maroc

L’élection de Noura Tahoussa, la plus jeune présidente de commune au Maroc, a été contestée dans un recours au tribunal par certains partis politiques. Mais celui-ci a été...

Zineb El Rhazoui ne se présentera pas aux élections législatives

L’appel contre la candidature aux législatives de la journaliste et écrivaine Zineb El Rhazoui, accusée d’être trop proche de l’extrême droite, a été visiblement entendu. Le...

France : la candidature de Zineb El Rhazoui pour les législatives contestée

La probable candidature de la journaliste polémiste Zineb El Rhazoui pour les législatives françaises, sur la liste LREM, ne plait pas à tout le monde. Elle est accusée d’être...

M’jid El Guerrab ne se présentera pas aux élections législatives

Condamné pour avoir agressé un ex-cadre du Parti socialiste en 2017, le député sortant du parti Renaissance, ex-LaREM, M’jid El Guerrab, se voit contraint de ne pas se présenter...

Ces articles devraient vous intéresser :

Élections partielles : le RNI arrive largement en tête, le PJD essuie un nouvel échec

Comme aux élections du 8 septembre dernier, le Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir est largement en tête des élections partielles qui se sont déroulées jeudi dernier. Quant au Parti de la justice et du développement (PJD),...

Le ministère de l’Intérieur recadre le PJD

Le ministère de l’Intérieur a réagi aux rumeurs concernant les élections partielles organisées le 21 juillet dernier, dénonçant « les allégations malveillantes et inacceptables » selon lesquelles le vote aurait été orienté par certains agents d’autorité.

16 deputés marocains perdent leurs sièges

La Cour constitutionnelle vient d’annuler l’élection de 16 membres de la Chambre des représentants, suite aux recours relatifs au scrutin du 8 septembre 2021.