Taroudant : la justice valide l’élection de la plus jeune maire du Maroc

9 octobre 2021 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

L’élection de Noura Tahoussa, la plus jeune présidente de commune au Maroc, a été contestée dans un recours au tribunal par certains partis politiques. Mais celui-ci a été retoqué par le tribunal administratif d’Agadir.

À 19 ans, Noura Tahoussa reste la présidente de la commune de Sidi Bourja. Le tribunal administratif d’Agadir a rejeté le recours en annulation de son élection, déposé par plusieurs conseillers communaux, qui justifient leur acte par le fait que la présidente n’a pas l’âge légal fixé à 21 ans, pour être candidate, rapporte le quotidien Al Massae.

À lire : Maroc : maire à 19 ans

Le scrutin du 8 septembre dernier a propulsé au-devant de la scène plusieurs jeunes de moins de 21 ans dont l’élection a soulevé de longs débats au sein de la classe politique. Selon le quotidien, des conseillers ont réussi à obtenir l’annulation de l’élection de Najia Sadik, la présidente de la commune de Moustakmar. La cour avait motivé son jugement par son inéligibilité selon l’article 41 du Code électoral. Mais la cour d’appel a annulé le jugement du tribunal administratif et a rétabli Najia Sadik à son poste de présidente de la commune.

Sujets associés : Agadir - Taroudant - Elections

Aller plus loin

Elections à Marrakech : le tribunal déboute le PJD

Les recours du PJD contre le RNI après les élections n’ont pas abouti. Le tribunal a confirmé les résultats proclamés par le ministère de l’Intérieur, déboutant ainsi le...

L’élection du maire de Rabat finit en bagarre

L’élection du maire de Rabat qui devait avoir lieu lundi 20 septembre a été purement et simplement reportée. À l’origine de ce report, des accusations de menaces en tout genre.

16 deputés marocains perdent leurs sièges

La Cour constitutionnelle vient d’annuler l’élection de 16 membres de la Chambre des représentants, suite aux recours relatifs au scrutin du 8 septembre 2021.

Le PJD conteste l’élection du maire de Rabat

Le PJD a déposé ce lundi une requête contre la légalité de l’élection du maire RNI de Rabat, Asmaa Rhlalou et celle des membres du bureau.

Ces articles devraient vous intéresser :

16 deputés marocains perdent leurs sièges

La Cour constitutionnelle vient d’annuler l’élection de 16 membres de la Chambre des représentants, suite aux recours relatifs au scrutin du 8 septembre 2021.

Élections partielles : le RNI arrive largement en tête, le PJD essuie un nouvel échec

Comme aux élections du 8 septembre dernier, le Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir est largement en tête des élections partielles qui se sont déroulées jeudi dernier. Quant au Parti de la justice et du développement (PJD),...

Le ministère de l’Intérieur recadre le PJD

Le ministère de l’Intérieur a réagi aux rumeurs concernant les élections partielles organisées le 21 juillet dernier, dénonçant « les allégations malveillantes et inacceptables » selon lesquelles le vote aurait été orienté par certains agents d’autorité.