Elections à Marrakech : le tribunal déboute le PJD

25 septembre 2021 - 09h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Les recours du PJD contre le RNI après les élections n’ont pas abouti. Le tribunal a confirmé les résultats proclamés par le ministère de l’Intérieur, déboutant ainsi le candidat du PJD, Abderrazak Jebbour.

Le parti avait déposé plusieurs recours pour obtenir l’annulation de l’élection des candidats du RNI lors du dernier scrutin dans la région de Marrakech. Ils ont concerné toutes les circonscriptions où des candidats du RNI ont été élus, tandis que celles remportées par d’autres partis n’ont pas été concernées.

Selon Al Akhbar qui rapporte la décision du tribunal, ces recours n’ont pas abouti, plongeant davantage le PJD, qui jouait sa dernière carte, dans une crise sans précédent.

A lire : Le PJD, mauvais perdant

Dans son analyse, le journal indique que cette pratique encouragée par les dirigeants du parti, montrent que la dernière débâcle lors des élections est toujours mal acceptée au sein du PJD.

À noter que la commune est dirigée par le PAM qui a raflé la majorité des sièges dans la circonscription. Le RNI occupe la 2ᵉ place. Dans sa déroute, le PJD s’est classé 4ᵉ avec seulement 6 sièges sur 37, derrière l’Istiqlal.

Sujets associés : Marrakech - Droits et Justice - Elections - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Rassemblement National des Indépendants (RNI)

Aller plus loin

Mustapha Ramid, prochain secrétaire général du PJD ?

Au bord de l’implosion, les islamistes du PJD sollicitent l’ex-ministre des droits de l’Homme Mustapha Ramid pour prendre les rênes du parti. L’homme est connu pour son...

Le PJD dénonce les « les violations et dysfonctionnements » lors des élections

Réuni en conseil national samedi dernier, le parti de la justice et du développement (PJD) est revenu sur les résultats des dernières élections générales. Les islamistes...

Dix députés marocains perdent leur siège au parlement

La Cour constitutionnelle a déchu 10 députés de leur poste parlementaire en raison de l’incompatibilité de leur mandat à la Chambre des Représentants avec d’autres fonctions que...

Taroudant : la justice valide l’élection de la plus jeune maire du Maroc

L’élection de Noura Tahoussa, la plus jeune présidente de commune au Maroc, a été contestée dans un recours au tribunal par certains partis politiques. Mais celui-ci a été...

Ces articles devraient vous intéresser :

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Maroc : moins de français dans les administrations

Les Marocains souffrent de la prédominance de la langue française dans les transactions informatiques des administrations marocaines. Tel est le constat fait par le groupe parlementaire du Rassemblement national des Indépendants (RNI), qui appelle la...

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Le PJD en colère contre le nouveau Code de la famille

Le parti de la justice et du développement (PJD) dirigé par Abdelilah Benkirane, affiche son opposition à la réforme du Code de la famille. Du moins, pour certaines propositions.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Des Marocains exploités dans des hôtels associés au Mondial Qatar 2022

Treize des 17 groupes hôteliers associés à la Coupe du monde Qatar 2022 emploient des migrants d’Afrique dont des Marocains et d’Asie, selon une étude.