Nabila Rmili du RNI élue maire de Casablanca

21 septembre 2021 - 07h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

LeRassemblement national des indépendants (RNI) continue sa percée politique enclenchée depuis les élections du 8 septembre dernier. Pressentie pour occuper le poste de maire, Nabila Rmili a été élue ce lundi 20 septembre maire de Casablanca. Une élection historique, car c’est la première fois qu’une femme est portée à la tête de la capitale économique.

Nabila Rmili a remporté 105 voix sur 130 suffrages exprimés et devient ainsi la première femme maire de la plus grande ville du Royaume. Cette dernière s’est présentée en tant que tête de liste dans l’arrondissement de Sbata, et était la dixième vice-présidente au sein du bureau du conseil communal sortant. Elle est médecin de profession et directrice régionale de la santé à Casablanca-Settat.

À lire : Asmaa Rhlalou du RNI pourrait être maire de Rabat

Dans la gestion de la ville métropole, Nabila Rmili sera aidée par dix vice-présidents qui ont été désignés lors de l’élection du bureau du Conseil communal.

Sujets associés : Casablanca - Elections - Rassemblement National des Indépendants (RNI) - Nabila Rmili

Aller plus loin

Casablanca lance la construction de 33 toilettes publiques

Dans son nouveau plan d’aménagement, la ville de Casablanca va se doter de 33 toilettes publiques. L’entreprise de construction a été choisie, les travaux devraient commencer...

Casablanca : Nabila Rmili reçoit le Cercle d’amitié Maroc-Israël

Audience au cabinet de la Présidente de la Commune de Casablanca, le mercredi 12 janvier dernier. Nabila Rmili a reçu le bureau du Cercle d’amitié Maroc-Israël en présence de...

Maroc : le RNI, PAM et Istiqlal pour diriger le gouvernement ?

Les trois partis arrivés en tête au niveau national le RNI, le PAM et l’Istiqlal veulent s’unir pour former des coalitions pour diriger les différents conseils élus.

Elections au Maroc : le RNI In, le PJD Out

À l’issue des élections des Chambres professionnelles, qui se sont déroulées vendredi, sur l’ensemble du territoire national, le Rassemblement national des indépendants (RNI)...

Ces articles devraient vous intéresser :

La chanteuse Fatima Tabaamrant menacée par un salafiste

Alors qu’elle fait l’objet d’attaques verbales de la part d’un prédicateur salafiste, l’icône de l’art amazigh, Fatima Tabaamrant, ancienne députée RNI, vient de recevoir le soutien du parti d’Aziz Akhannouch.

Les restaurateurs marocains accusés d’empoisonner leurs clients

Les propriétaires des cafés et restaurants ont rejeté les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI). Celle-ci a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit...

Akhannouch attaque, Benkirane contre-attaque

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD et ancien chef du gouvernement a réagi aux propos du président du RNI, Aziz Akhannouch, actuel chef du gouvernement qui a accusé son parti d’avoir fait de « l’obstruction au développement » pendant dix...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Rachid Talbi Alami prend la défense d’Akhannouch, en insultant les Marocains

Rachid Talbi Alami, président de la Chambre des représentants et membre du bureau politique du RNI, a réagi à la campagne massive menée sur les réseaux sociaux, contre le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

Le ministère de l’Intérieur recadre le PJD

Le ministère de l’Intérieur a réagi aux rumeurs concernant les élections partielles organisées le 21 juillet dernier, dénonçant « les allégations malveillantes et inacceptables » selon lesquelles le vote aurait été orienté par certains agents d’autorité.

Élections partielles : le RNI arrive largement en tête, le PJD essuie un nouvel échec

Comme aux élections du 8 septembre dernier, le Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir est largement en tête des élections partielles qui se sont déroulées jeudi dernier. Quant au Parti de la justice et du développement (PJD),...

Maroc : moins de français dans les administrations

Les Marocains souffrent de la prédominance de la langue française dans les transactions informatiques des administrations marocaines. Tel est le constat fait par le groupe parlementaire du Rassemblement national des Indépendants (RNI), qui appelle la...

16 deputés marocains perdent leurs sièges

La Cour constitutionnelle vient d’annuler l’élection de 16 membres de la Chambre des représentants, suite aux recours relatifs au scrutin du 8 septembre 2021.

La députée Zineb Simou victime d’une intoxication alimentaire

Zineb Simou, députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) a été victime d’une intoxication alimentaire, après avoir mangé dans un petit restaurant à Ksar El Kébir.