Recherche

Mobilisation internationale pour le couple homosexuel de Beni Mellal

© Copyright : DR

11 avril 2016 - 08h35 - Société

L’organisation internationale de protection des droits de l’Homme, Human Rights Watch, vient de demander aux autorités marocaines de libérer les deux jeunes originaires de Beni Mellal actuellement incarcérés pour homosexualité.

Dans un communiqué, Sarah Leah Whitson estime que le verdict prononcé contre la première victime va non seulement « décourager les victimes à demander justice », mais « aussi accroître la probabilité de crimes homophobes ». Cette affaire démontre surtout « la détermination des autorités marocaines à faire respecter les lois homophobes, même lorsque les actes en question ont lieu dans des espaces privés entre adultes consentants. »

De même qu’une pétition exigeant la libération des deux jeunes homosexuels a rassemblé plus de 71 000 signatures sur le réseau AllOut. Lancée par le collectif Asswat et le magazine Akaliyat, elle exige de libérer les « deux hommes immédiatement et sans conditions et d’enquêter sur cette agression homophobe pour traduire en justice les assaillants ».

Par ailleurs, il est demandé aux autorités de libérer toutes les personnes actuellement emprisonnées en raison de leur orientation sexuelle ainsi que l’abrogation du très polémique article 489 du code pénal condamnant à des peines pouvant aller jusqu’à trois de prison ferme pour des « relations contre nature ».

Pour rappel, une vidéo publiée il y a une quinzaine de jours montre le lynchage de deux homosexuels par un groupe de jeunes qui se sont introduits dans l’appartement après avoir fracassé la porte. La première victime a été condamnée le 15 mars dernier à quatre mois de prison ferme alors que la deuxième victime doit passer devant le juge ce lundi 11 avril.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact