« Les États-Unis prennent très au sérieux la confrontation entre le Maroc et l’Algérie »

5 février 2022 - 08h20 - Monde - Ecrit par : S.A

Le général Stephen Townsend, chef du commandement des États-Unis pour l’Afrique (AFRICOM) affirme que l’administration Biden prend « très au sérieux la confrontation le Maroc et l’Algérie ».

« Nous prendrions au sérieux les combats entre tous les pays du continent. Mais n’avons pas vu de combat réel », a déclaré le général Stephen Townsend, lors d’une conférence de presse organisée jeudi 3 février, en marge des travaux du congrès des chefs de la défense des États d’Afrique, qui réunit les chefs des états-majors des pays du continent africain et le Commandement militaire américain en Afrique (AFRICOM), du 1ᵉʳ au 4 février 2022 à Rome.

À lire : L’Algérie déroutée par le soutien américain au Maroc

Le Maroc et l’Algérie « sont soucieux de leur souveraineté et leur intégrité territoriale. Ils ont malheureusement développé au fil des ans une suspicion l’un envers l’autre », a-t-il affirmé, faisant ainsi allusion au Sahara. D’ailleurs, cette question demeure l’un des points de friction entre les deux pays voisins, et pour lequel l’Algérie a rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc le 24 août 2021.

À lire : Africom : "Il n’y aura pas de guerre entre le Maroc et l’Algérie"

Le souhait des États-Unis, c’est que les deux pays reprennent le dialogue afin de régler leurs différends. « L’engagement des États-Unis dans cette crise entre les deux pays est de leur demander de favoriser une voie accommodante, en vue de reprendre le dialogue et de dépasser leurs différends », a fait savoir le chef de l’AFRICOM.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Algérie - Arnaque

Aller plus loin

Les États-Unis, médiateurs entre le Maroc et l’Algérie ?

Antony Blinken, secrétaire d’État américain est actuellement en Algérie dans le cadre de la tournée régionale qu’il a entamée le 26 mars dernier et qu’il l’a conduit en Israël,...

Visite au Maroc du commandant de l’Africom de l’armée américaine

Le Général William Ward de l’armée américaine, commandant du Commandement américain pour l’Afrique (AFRICOM), effectue depuis mercredi une visite de deux jours au Maroc.

Un haut responsable militaire américain en visite au Maroc

En visite de travail au Maroc, le général d’armée Mark Milley, chef d’État-Major des Armées des États-Unis d’Amérique a échangé dimanche, avec le Ministre délégué auprès du Chef...

En crise avec le Maroc, l’Algérie installera-t-elle une bulle de déni d’accès dans le détroit de Gibraltar ?

L’Algérie pourrait installer une bulle de déni d’accès dans le détroit de Gibraltar, pour bloquer le Maroc en cas de conflit. C’est du moins ce qu’estime le général Philippe...

Ces articles devraient vous intéresser :