Recherche

Le parcours criminel d’un Marocain dans « Faites entrer l’accusé »

Mohamed Faleh, le tueur à hache

24 février 2020 - 18h30 - Monde

Le dernier numéro du magazine télé "Faites entrer l’accusé", qui doit être diffusé sur France 2, lundi 24 février, traite de l’histoire du Marocain Mohamed Faleh, alias Bouraba. Il s’agit d’un criminel, trois fois condamné à perpétuité, qui, pendant 20 ans, exécutait ses victimes à coups de hache.

Le modus operandi de Mohamed Faleh lui a valu les surnoms comme "Le boucher de Sochaux" ou encore "Le tueur à hache". D’un calme ineffable, le criminel est toujours resté fidèle à son mode de défense au cours des 20 ans écoulés et des nombreux procès à Besançon, Dijon et Vesoul, rapporte Le Parisien. Les autres traits de l’homme n’ont pas également changé : il a de tout temps nié les accusations, menti, chargé les autres, indique la même source. Pourtant, les juges l’ont condamné pour trois crimes, et par trois fois, à la réclusion à perpétuité.

Mohamed Faleh a une double personnalité. La première, c’est un père de sept enfants laissés au Maroc. C’est également un ouvrier "assidu" à la fonderie de Sochaux, qui a capitalisé 26 ans d’expérience professionnelle. La seconde, le criminel est un joueur invétéré, miné par le jeu, criblé de dettes, homme à femmes. C’est avec ces vices qu’il développa sa seconde personnalité. Il commettait des crimes barbares et crapuleux afin d’acquitter ses prêts ou rembourser ses pertes au jeu.

Ces crimes témoignent de son parcours de criminel. Parmi ses victimes, Abdelkader Chamrouki, un père de huit enfants, domicilié à Valentigney, tué à coups de hache, en 1999 à Sochaux. La victime aurait décroché le jackpot au tiercé. En septembre 1995, il tue Anna Rati, une veuve de 82 ans, de neuf coups de couteau. Celle-ci venait à peine de retirer 15 000 francs à un guichet bancaire à Audincourt.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact