Daech impliqué dans le meurtre d’un policier à Casablanca

15 mars 2023 - 18h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Soupçonnés d’être derrière le meurtre d’un policier à Casablanca, trois individus affiliés à Daech ont été arrêtés ce mercredi 15 mars 2023.

L’enquête ouverte suite au meurtre d’un policier pendant l’exercice de sa fonction au quartier Errahma à Casablanca a porté ses fruits. Les services de la police judiciaire de Casablanca en étroite coordination avec les éléments de la Brigade nationale de police judiciaire et de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), ont arrêté trois suspects à la suite de deux opérations simultanées.

À lire :La traque continue pour trouver les meurtriers du policier retrouvé calciné

L’arrestation des deux principaux suspects a eu lieu à Casablanca et dans la région de Sidi Hrazem près de Fès. Peu de temps après, le troisième suspect a été interpellé dans la capitale économique. Ces trois suspects auraient prêté allégeance à Daech et aurait décidé de s’en prendre à l’agent de police pour s’emparer de son arme de service dans le but de braquer une agence bancaire. Ils prévoyaient un acte terroriste.

Sujets associés : Casablanca - Etat islamique - Daech - Arrestation

Aller plus loin

Le BCIJ revient sur les circonstances du meurtre d’un policier à Casablanca

Quelques jours après l’assassinat d’un policier et l’arrestation de trois individus affiliés à Daech, le directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ),...

Inezgane : deux individus déférés pour le meurtre d’un policier

Le tribunal d’Agadir a déféré vendredi deux individus, soupçonnés d’être impliqués dans la mort d’un policier à Inezgane. Très affectés par l’incident, les habitants ont appelé...

Maroc : un détenu affilié à l’État islamique soupçonné d’avoir tué un policier se donne la mort en cellule

Un détenu jihadiste marocain s’est suicidé dans sa cellule à la prison de Salé. Ce détenu, présumé affilié au groupe État islamique, avait été arrêté le 15 mars avec deux autres...

Fin de cavale pour Abou Mohamed Al Fateh, l’ex-Daech extradé au Maroc

Arrêté en juillet 2021 suite à la collaboration entre les autorités marocaines et grecques, Mohamed Boudarga, alias Abou Mohamed Al Fateh, ancien membre influent de Daech en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le séisme au Maroc est une « punition divine »

Des partisans d’Al-Qaïda et de l’État islamique (EI) estiment que le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc est une « punition divine ». Sans manquer de critiquer l’aide internationale dont bénéficient les victimes.