Emoi à Ceuta après le décès du Covid-19 de Jamila

25 mars 2021 - 10h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Jamila Mohamed Abdeselam, 45 ans, est décédée dimanche du Covid-19, après une vingtaine de jours d’hospitalisation à l’hôpital universitaire de Ceuta. Sa famille pleure le départ d’une femme courageuse et « affable, qui ne méritait pas de mourir si tôt ».

« Nous avons perdu Jamila », confie son mari, Ali El-Kayat Mohamed, très affecté par la disparition. Ali, qui travaillait dans un restaurant à Gibraltar, n’a pas pu dire au revoir à sa femme. « J’ai dû quitter mon travail là-bas parce que maintenant, je dois agir en tant que mère et père et m’occuper de nos quatre enfants. Le plus âgé a 20 ans, mais le plus jeune n’a que 11 ans », a-t-il déclaré à El Faro de Ceuta.

Difficile de savoir comment Jamila a pu contracter la maladie, sachant qu’elle prenait grand soin d’elle et ne sortait presque pas de la maison. Tous les quatre enfants ont été testés négatifs. « Un jour, elle a commencé par développer des symptômes, comme l’essoufflement, des maux de tête et des coups de fatigue. Elle est allée aux urgences et a passé le test Covid qui s’est révélé positif. Elle est ensuite rentrée et s’est mise en auto-isolement. Mais après quatre jours, son état s’est aggravé et elle a été transférée à l’hôpital où elle est restée jusqu’à son décès, dimanche », a expliqué Ali qui précise que Jamila a passé cinq jours en observation parce qu’elle « aurait une pneumonie », avant d’être admise aux soins intensifs où elle a passé 21 jours.

« Jamila était une personne gentille et affable. Elle était amie avec tout le monde. Nous avons perdu une personne très précieuse et le pilier de la maison. Elle ne méritait pas de partir si tôt. Nous sommes dévastés », affirme Ali qui n’arrive toujours pas à croire à la perte de son épouse et se demande comment ils vont désormais affronter le mois sacré du Ramadan « sans elle ». Malgré la douleur, la famille de Jamila n’a pas manqué de remercier les agents de santé qui « ont été à son chevet jour et nuit pour essayer de la sauver ».

Sujets associés : Famille - Ceuta (Sebta) - Décès

Aller plus loin

Ceuta : un Marocain décède du coronavirus

Un Marocain âgé de 80 ans, testé positif au coronavirus, est décédé vendredi à l’hôpital universitaire de Ceuta, où il était admis depuis environ 11 jours. En tout, 76 cas de...

Décès de Mohamed El-Ghaoui, le Maroc perd un grand chanteur

Le Maroc vient de perdre l’un de ses plus grands chanteurs. Mohamed El-Ghaoui est décédé samedi à Rabat suite aux complications d’une hémorragie cérébrale, a annoncé sa famille.

Ceuta : un Marocain meurt du Covid 20 jours après sa femme

Atteint du coronavirus, Mohamed Buchta Mohamed, un Marocain de 58 ans, en service à la brigade du ministère de l’Environnement et des services urbains de Ceuta, n’a pas survécu....

Ces articles devraient vous intéresser :

Khalid Naciri, ancien ministre marocain, s’éteint à l’âge de 77 ans

Khalid Naciri, ancien ministre de la Communication sous le gouvernement El Fassi et l’un des dirigeants du Parti du progrès et du socialisme (PPS), est décédé mercredi soir dans une clinique à Rabat à l’âge de 77 ans. Diplomate et communicant émérite,...

Maroc : bonne nouvelle pour les familles

Au Maroc, le gouvernement prévoit d’accorder de l’aide directe aux familles nécessiteuses dans le cadre du projet de généralisation des allocations familiales en 2023.

Les Lions de l’Atlas en deuil

Le monde du football marocain est en deuil suite à l’annonce du décès d’Abderrahim Ouakili, ancien joueur international, survenu ce lundi 18 décembre 2023 à l’âge de 53 ans.

Décès de l’ancienne ministre Soumia Benkhaldoun

L’ex-ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Soumia Benkhaldoun, est décédée des suites d’un cancer. Elle était âgée de 60 ans,

Chaque mois, Achraf Hakimi verse 100 000 euros à sa mère

Durant la coupe du monde Qatar 2022, les instants pleins d’amour entre l’international marocain Achraf Hakimi et sa mère ont ému les supporters et les internautes et témoignent de l’attachement de l’un envers l’autre. La star du PSG veille sur sa mère...

Achraf Hakimi : « Ma mère était une femme de ménage. Mon père était un vendeur ambulant »

Le Maroc a remporté dimanche son match face à la Belgique (2-0) lors de la 2ᵉ journée du groupe F de la Coupe du monde. Achraf Hakimi a dédié la victoire à sa mère qu’il est allé embrasser dans les tribunes à la fin du match. L’image de la scène est...

Ayoub, 16 ans : l’impossible deuil après le séisme au Maroc

Ayoub, 16 ans, est l’un des survivants du puissant et dévastateur séisme qui a touché une partie du Maroc dans la nuit du 8 septembre. Il a perdu cinq membres de sa famille dans la catastrophe.

Hassan II : Gilles Perrault, auteur de « Notre ami le roi » est décédé

L’écrivain et militant Gilles Perrault, connu notamment pour son ouvrage « Notre ami le roi », sur le roi Hassan II, est décédé à l’âge de 92 ans d’un arrêt cardiaque, selon des informations communiquées par sa famille.

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Maroc : les ravages du mariage sur reconnaissance de dette

Une forme de mariage peu médiatisée est en train de prendre de l’ampleur dans certaines régions du Maroc, selon une émission diffusée sur la chaîne Al Aoula. Il s’agit du mariage sur reconnaissance des dettes.