Recherche

Décès de Leïla Alaoui : l’attitude de la France vivement critiquée

© Copyright : DR

20 janvier 2016 - 08h15 - Monde - Par: Bladi.net

La dépouille de Leïla Alaoui, photographe franco-marocaine tuée lors de l’attaque terroriste de Ouagadougou, sera finalement rapatriée aux frais du roi Mohammed VI. Mais l’attitude des autorités françaises est vivement critiquée.

Pour son frère Soulaymane interrogé par l’AFP, « Les autorités françaises ne se sont manifestées que le lundi vers 14H00 ou 15H00 pour la voir à l’hôpital, a-t-il déclaré alors qu’il avait « appelé personnellement le consul dimanche matin ». Il ajoute avoir été accueilli à l’aéroport de Ouagadougou par des représentants de l’ambassade du Maroc qui « étaient les seuls à être là ».

Un rapport a été demandé à l’inspection générale du ministère sur les circonstances de ce décès, affirme-t-on du côté du ministère français des Affaires étrangères, indiquant que dans ce genre d’évènement, « des équipes médicales et psychologiques françaises accompagnent la famille ».

Hier, le président français François Hollande a présenté ses condoléances à la famille de Leïla Alaoui. « Le président de la République a appris le décès de Leïla ALAOUI, qui avait été blessée lors de l’attaque terroriste commise à Ouagadougou le 15 janvier(..) Il s’incline devant sa mémoire et présente ses condoléances à sa famille. », peut-on lire sur le communiqué publié sur le site de l’Elysée.

Leila Alaoui est née à Paris en 1982. Elle se trouvait au Burkina Faso dans le cadre d’un projet pour l’organisation international Amnesty International.

Mots clés: France , Mohammed VI , Burkina Faso , Ouagadougou , Amnesty international (AI) , Décès , François Hollande , Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération , Leila Alaoui

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact