Trois arrestations après la découverte du corps d’Adnane Bouchouf

13 septembre 2020 - 07h20 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les trois colocataires résidant dans le même appartement que le meurtrier présumé du petit Adnane Bouchouf ont été arrêtés par la police et placés en garde à vue à Tanger.

Sorti lundi dernier pour se procurer des médicaments dans une pharmacie du quartier, l’enfant âgé de 11 ans, Adnane Bouchouf, n’est plus retourné chez lui.

Les trois colocataires du suspect dans cette affaire ont été placés en garde à vue. Ils ont avoué avoir remarqué des changements de comportement chez l’accusé principal le jour où les faits se sont produits. Ils ont aussi reconnu le suspect sur les images de caméra de surveillance. 

Âgé de 24 ans, le suspect aurait violé et assassiné l’enfant dans son appartement avant d’enterrer son corps aux alentours de son domicile le même jour.

Sujets associés : Tanger - Enquête - Criminalité

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Assassinat d’Adnane à Tanger : les condoléances du patron de la DGSN

Le chef du gouvernement Saad Dine El Othmani et le Directeur général de la sûreté nationale Abdellatif Hammouchi ont présenté leurs condoléances aux parents de Adnane, l’enfant...

Adnane, disparu à Tanger, retrouvé mort et enterré près du domicile familial (vidéo)

Disparu dans des circonstances mystérieuses, Adnane, 11 ans, a été retrouvé, 48 heures plus tard, mort et enterré non loin du domicile de ses parents à Tanger. L’enfant a été...

Mort de la petite Naïma : les habitants de Zagora dénoncent

Le corps de Naïma, une fillette de 5 ans, disparue le 17 août dernier, a été retrouvé par un berger samedi dernier, dans la région du Draa-Tafilalet, près de Jebel Kissane à...

Le message d’El Otmani à la famille du petit Adnane

Le chef du gouvernement Saâdeddine El Otmani compatit à la douleur de la famille d’Adnane, un adolescent de 11 ans, disparu, violé, retrouvé mort et enterré à proximité du...

Nous vous recommandons

Tanger

Le Maroc veut dynamiser la recherche océanographique

Dans le cadre du renforcement de la recherche scientifique, principalement dans le domaine de la marine, la Marine royale et l’Université Abdelmalek Essâadi (UAE) ont organisé, vendredi 29 janvier, une première journée de recherche océanographique à...

Le parlementaire Samir Abdelmoula arrêté pour chèque sans provision

Le député à la Chambre des représentants, Samir Abdelmoula, a été interpellé par les services de sécurité de Tanger. Il est poursuivi sur la base d’un mandat d’arrêt national lancé à son encontre pour émission de chèques sans provision.

Coronavirus : Tanger se dote d’une structure de réanimation pour les cas graves

Les cas graves au coronavirus affluent à Tanger au point que les autorités locales et sanitaires ont décidé d’installer une nouvelle structure dédiée aux cas nécessitant une réanimation.

Le Consul général de France à Tanger retrouvé mort chez lui

Le Consul général de France à Tanger, Denis François, se serait suicidé, ce jeudi dans sa chambre. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de son décès.

FRS reprend la liaison entre Gibraltar et Tanger

FRS a repris vendredi la liaison entre Gibraltar et Tanger, suspendue depuis deux ans pour raison de crise sanitaire. Ceci, après la réouverture des frontières maritimes du Maroc et l’autorisation des autorités marocaines.

Enquête

Le frère de l’imam Iquioussen impliqué dans une altercation à Denain

Ahmed, policier de profession et frère de l’imam Hassan Iquioussen actuellement sous le coup d’une procédure d’expulsion vers le Maroc, est impliqué dans une altercation avec deux femmes à Denain. Une enquête est en cours pour élucider cette affaire.

Liège : obsèques de Mounir, trentenaire tué à Droixhe

Les obsèques de Mounir El Afia, un trentenaire mort fusillé à Droixhe dimanche dernier, se déroulent ce vendredi 25 février à Liège. Les enquêteurs recherchent activement l’auteur ou les auteurs des coups de feu.

Rabat : ouverture d’une enquête pour conduite en état d’ivresse à l’encontre d’un chauffeur

Un chauffeur de camion âgé de 37 ans fait l’objet d’une enquête ouverte par la préfecture de police de Rabat. Alors qu’il était en état d’ébriété, l’homme a causé un accident de circulation qui a occasionné d’importants dégâts.

France : des fouilles pour retrouver deux Marocaines disparues en 2016

La police est toujours à la recherche des deux fillettes polyhandicapées, disparues depuis fin 2016 de Nérac (Lot-et-Garonne). De nouvelles fouilles ont été entreprises au début de ce mois aux alentours de leur domicile afin de trouver d’éventuels...

Le chauffard qui a tué Aymen à Montpellier serait en fuite à l’étranger

Le meurtrier d’Aymen, adolescent marocain fauché le 14 décembre, à Montpellier après le match Maroc-France, serait en fuite à l’étranger.

Criminalité

Six extrémistes arrêtés à Salé

Six extrémistes réputés ont été arrêtés lundi, à Salé, par les éléments de la brigade nationale de la police judiciaire. Ils sont soupçonnés d’avoir escroqué des sociétés d’assurance en vue de commettre des actes de terrorisme.

Issam, tabassé à mort pour une cigarette (vidéo)

Issam, un Marocain de 34 ans, a été sauvagement agressé 6 avril par six jeunes dont deux mineurs, dans un parc à Logroño, dans le nord de l’Espagne, alors qu’il se rendait à vélo au travail. Les assaillants ont demandé à la victime une cigarette qu’il...

Un mémorial pour les victimes de la grande mosquée de Québec inauguré

Un mémorial a été inauguré en hommage aux victimes de l’attentat terroriste contre la grande mosquée de la ville de Québec. La cérémonie a été présidée par le maire de la capitale de la province éponyme, en présence d’autres autorités.

Marrakech : reconstitution d’un crime crapuleux

Le meurtre survenu récemment à Marrakech a fait l’objet d’une enquête. La reconstitution de l’homicide volontaire avec séquestration et mutilation du cadavre de la victime a eu lieu en début de semaine.

Fès : arrestation de sept dangereux criminels parmi lesquels des extrémistes

La Brigade nationale de la police judiciaire a procédé au démantèlement d’une bande criminelle. Composée de sept membres parmi lesquels des extrémistes, ce réseau criminel rançonnait et volait les commerçants à Fès.