Le meurtrier d’Adnane passe devant le juge

15 septembre 2020 - 06h40 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

L’homme accusé d’avoir tué et enterré le petit Adnane Bouchouf a été déféré lundi devant le parquet général à Tanger.

Ce lundi, le service préfectoral de la police judiciaire de Tanger a déféré le suspect principal dans un crime d’homicide volontaire sur mineur avec attentat à la pudeur devant le procureur général de Roi près la cour d’appel. Il a été déféré après la fin de l’enquête préliminaire et l’écoulement du délai de la garde à vue. Le suspect âgé de 24 ans a été interpellé dans la nuit du vendredi avant d’être poursuivi en état d’arrestation.

Les recherches et le diagnostic menés par la police judiciaire appuyée par la DGST ont permis d’identifier le suspect qui réside près du domicile de la victime. Les enquêtes ont prouvé que le suspect avait amené la victime dans un appartement qu’il a loué dans le quartier. Il avait agressé sexuellement la victime de 11 ans et commis l’homicide volontaire, le même jour avant d’enterrer la dépouille aux alentours de son domicile. Ces trois colocataires ont été également arrêtés pour dissimilation du crime commis.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Tanger - Procès

Aller plus loin

Toujours pas de nouvelles du petit Slimane, disparu en 2016

Le temps s’est arrêté pour une famille de Ksar el kebir, depuis que leur enfant, alors âgé de 7 ans, a disparu en 2016, sans plus jamais donner signe de vie. Ils se battent...

Paris : un rassemblement pour réclamer justice pour Adnane

Des Marocains se sont rassemblés le samedi 19 septembre sur la Place de la République à Paris pour rendre hommage à la mémoire de Adnane Bouchouf, le jeune de 11 ans qui a été...

Tanger : le procès du présumé meurtrier du petit Adnane reporté

Le procès du présumé assassin du petit Adnane, adolescent de 11 ans, disparu, violé, retrouvé mort et enterré près du domicile familial à Tanger ouvert, mardi, a été reporté à...

Meurtre d’Adnane : le roi Mohammed VI condamne " l’acte criminel et odieux"

Le roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion à la famille d’Adnane Bouchouf, un adolescent de 11 ans disparu, violé, retrouvé mort et enterré à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.