Recherche

Début du procès en appel du meurtrier d’Adnane à Tanger

© Copyright : DR

24 février 2021 - 10h40 - Société - Par: G.A

La première audience du procès en appel des personnes impliquées dans l’affaire du viol et du meurtre du petit Adnane Bouchouf, enlevé, séquestré, violé puis assassiné à Tanger a débuté ce mardi 23 février. Maître Mohamed Ali El Bakkali Tahiri, membre du comité de défense de Adnane, a indiqué que la défense des accusés a fait appel du jugement rendu en première instance, où l’accusé principal a été condamné à la peine capitale.

En dehors de l’accusé principal âgé de 24 ans, condamné à la peine de mort pour homicide volontaire avec préméditation, enlèvement et séquestration, et détournement de mineur, les trois autres accusés ont été condamnés à une peine de quatre mois de prison ferme pour non dénonciation d’un crime. Ils étaient dans la maison dans laquelle le crime a été perpétré. Ils espèrent une réduction de peine en interjetant appel de cette première condamnation.

Les faits remontent au mois de septembre dernier, lorsque les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger ont interpellé l’accusé principal âgé de 24 ans, pour son implication dans le meurtre du garçon de 11 ans. Selon un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), les recherches et le diagnostic menés par la police judiciaire, sur des informations fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), avaient révélé que le mis en cause a emmené la victime dans un appartement qu’il loue dans le même quartier résidentiel, l’a agressée sexuellement et commis l’homicide volontaire, avant de procéder à l’enterrement du corps non loin de son domicile.

Compte tenu du tollé qu’a suscité cette tragédie, ce deuxième procès ne fera, sans doute, que confirmer le premier verdict. 

Mots clés: Tanger , Procès , Peine de mort , Homicide , Criminalité

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact