Marrakech : report du procès de l’assassinat au café « la Crème »

1er avril 2021 - 16h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le procès sur la fusillade qui s’est produite en 2017 au café « la Crème » a été reporté au 18 mai prochain par la Chambre criminelle près de la Cour d’appel de Marrakech. Dans cette affaire d’assassinat, deux Néerlandais ont été condamnés, en première instance, à la peine capitale.

L’affaire, rappelle le quotidien Al Massae, remonte au mois de novembre 2017. Un étudiant en médecine qui était attablé en compagnie de ses amis sur la terrasse du café, avait été tué par balles, deux de ses amis blessés lors de cette fusillade. En première instance, la Chambre criminelle de la Cour d’appel avait condamné à la peine capitale les deux principaux accusés, les Néerlandais Edwin Gabriel Robles et Shardiyone Girigorio.

Quant au propriétaire du café, il a écopé de 15 ans de prison ferme. Son frère, quant à lui, a été condamné à 8 ans de réclusion criminelle. Les autres accusés ont été condamnés à des peines allant de 3 mois avec sursis à 20 ans de prison ferme. La Cour a, par ailleurs, ordonné le versement de 1 400 000 dirhams de dommages à chacun des parents du jeune médecin assassiné.

Ainsi, une ordonnance du tribunal a permis à l’administration de la douane de saisir tous les biens du propriétaire du café où a eu lieu la fusillade. Il s’agit de trois villas huppées situées dans les quartiers chics de Marrakech, deux appartements de luxe à Casablanca et à Tanger, ainsi que des actions dans trois sociétés évaluées à des dizaines de millions de dirhams.

De plus, le juge d’instruction près la Cour d’appel de Marrakech avait ordonné la saisie de 6 voitures de luxe appartenant au même accusé. La valeur totale de ces voitures, dont quatre acquises sur commande et une plaquée or, s’élève à 15 millions de dirhams. L’enquête a révélé que cette fusillade était liée à un règlement de compte entre des narcotrafiquants qui s’activaient au Maroc et aux Pays-Bas.

Sujets associés : Marrakech - Procès - Homicide - Prison - Criminalité - Fusillade café à Marrakech

Aller plus loin

Marrakech : encore un report du procès lié au casino clandestin

Les 26 personnes poursuivies pour violation de l’état d’urgence sanitaire et aménagement d’un local de jeux de hasard, sans autorisation, dans l’affaire du casino clandestin de...

Fusillade à Marrakech : le Maroc demande l’extradition d’un Maroco-néerlandais

Le Maroc a fait une nouvelle demande d’extradition pour Achraf B., accusé d’être lié à la fusillade du café La Créme à Marrakech en 2017. Le suspect est actuellement incarcéré...

Agadir : le procès de la « mendiante au 4x4 » reporté

Le procès de la fausse mendiante apparue récemment dans une vidéo à bord d’une voiture de luxe dans la capitale de Souss est une fois encore reporté. Ce renvoi qui est le...

Fusillade du café "La Crème" à Marrakech : peine de mort requise

Le ministère public a requis la peine capitale à l’encontre de huit individus déjà condamnés en première instance pour leur implication dans la fusillade du café « La Crème » à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Qui est Golan Avitan, l’Israélien extradé par le Maroc ?

Le Maroc a extradé Golan Avitan, 54 ans, membre présumé de la célèbre famille criminelle Abergil qui a fui Israël il y a quatre ans. Il serait impliqué dans un attentat à la bombe de 2003 qui a fait trois morts.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

Mohammed Ihattaren menacé par le milieu criminel à cause d’une relation amoureuse

L’absence de Mohammed Ihattaren au club néerlandais d’Ajax Amsterdam, ferait, d’après des sources médiatiques, suite à des menaces en provenance du « milieu criminel ». Le joueur et son club démentent.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.