Du nouveau dans l’affaire de la fusillade du café « La Crème » à Marrakech

25 février 2021 - 11h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le procès en appel des accusés de l’affaire de la fusillade du café la Crème à Marrakech a été reporté au 30 mars prochain. Ainsi en a décidé la chambre criminelle de la cour d’appel de la ville, mardi.

La Cour d’appel a reporté cette affaire pour permettre aux avocats de préparer la défense et convoquer un traducteur assermenté, rapporte Al Massae. En tout, 19 personnes impliquées dans l’assassinat commandité du café «  La Crème  » étaient jugés devant le tribunal de première instance de Marrakech. Parmi ces personnes, 13 étaient poursuivies en état d’arrestation. Certaines avaient été condamnées à 2 mois de prison avec sursis, et, d’autres, à 20 ans de prison.

Les deux principaux accusés, les Néerlandais R. M, 26 ans, et G. S, 31 ans, avaient été condamnés à la peine capitale. Le 2 novembre 2017, ils s’étaient trompés de cible et avaient froidement assassiné un jeune médecin, un interne du CHU de Marrakech. Le bilan fait état d’un mort et de deux blessés.

Le propriétaire du café, M. E. avait écopé de 15 ans de prison ferme, tandis que son frère avait été condamné à huit ans de réclusion criminelle.

Sujets associés : Marrakech - Procès - Fusillade café à Marrakech

Aller plus loin

Du nouveau dans l’affaire de la fusillade du café « La Crème » à Marrakech

Le procès des mis en cause dans l’affaire de la fusillade du café "La Crème" à Marrakech a été reporté au 22 décembre prochain. Ainsi en a décidé la cour d’appel de la ville ocre.

Fusillade de « La Crème » à Marrakech : l’un des accusés relaxé

Seddik Rais, l’un des accusés dans l’affaire de la fusillade du café « La Crème » à Marrakech, a été relaxé mardi par la chambre criminelle près la cour d’appel.

Le patron du café "La Crème" croulait sous une montagne de cash

L’Administration des douanes marocaines a procédé à la saisie des biens du propriétaire du café "La Crème". Mustapha Fechtali, cet entrepreneur rifain ciblé en 2017 lors de la...

Des noms éminents de la Moccro Mafia cités dans la fusillade du café « La Crème »

Quatre ans après la fusillade du café « La Crème » à Marrakech, de nouveaux noms sont cités dans cette affaire. Il s’agit d’éminents membres de la Mocro Maffia ou mafia marocaine.

Ces articles devraient vous intéresser :