Démantèlement de deux réseaux de passeurs de migrants entre le Maroc et la France

22 août 2020 - 23h00 - Espagne - Ecrit par : G.A

La police espagnole a réussi à démanteler deux réseaux de passeurs de migrants. Ils ont à leur actif le passage de centaines de migrants par Irun et Bayonne, au Pays Basque.

Les enquêteurs sont partis d’une arrestation en Navarre où un passeur a été contrôlé plusieurs fois avec des clandestins. C’est ainsi que les investigations ont permis l’arrestation de 15 personnes et la saisie de 24 téléphones portables et la somme de 3000 euros, le vendredi 21 août 2020.

Selon la police espagnole, «  les filières partent du Maroc pour aboutir à Bayonne. Certains migrants étaient démarchés au Maroc, d’autres à leur débarquement sur les côtes espagnoles  ». Ils payent chacun 200 euros contre la promesse d’être conduit en France. Les deux réseaux ont organisé des trajets passant par Madrid, Bilbao, Vitoria, Donosti et Irun.

Ces réseaux de passeurs ne manquent pas d’astuces. Depuis Irun, l’un des réseaux «  fait monter les migrants dans des lignes régulières de bus  », l’autre préfère les acheminer «  en voiture jusqu’à un centre d’accueil de réfugiés à Bayonne  ». C’est à ce point de rencontre qu’ils reçoivent des billets pour continuer leur voyage en Europe grâce à une application mobile, précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - France - Espagne - Arrestation

Aller plus loin

Le rêve brisé des migrants en France

De nombreux hommes et de femmes originaires d’Afrique du Nord choisissent d’immigrer en France via l’Espagne, au péril de leur vie, à la recherche d’un avenir meilleur. Une fois...

Des Marocains risquent 20 ans de prison en Algérie

En Algérie, la gendarmerie nationale a réussi à démanteler un réseau de contrebande marocain spécialisé dans l’immigration clandestine et à arrêter 32 personnes dont quatre...

Ils payaient jusqu’à 5000 euros pour arriver à Melilla

La police espagnole a annoncé le démantèlement d’un réseau criminel, soupçonné d’opérer dans le transport clandestin des migrants du Maroc vers l’enclave de Melilla, en...

Ces articles devraient vous intéresser :

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...