Recherche

Maroc : la députée Souad Boulaich et les "chiens enragés"

© Copyright : DR

11 juin 2019 - 19h00 - Société

La députée du Parti de la justice et du développement, Souad Boulaich, s’en est pris violemment à certaines personnes qu’elle a qualifiées de "chiens enragés et affamés".

La réaction de la députée intervient après les critiques acerbes à l’encontre d’un autre député, issu du même parti, qui a été pris en flagrant délit de tricherie à l’examen du baccalauréat. Les faits remontent à samedi dernier et le représentant de la nation qui passait l’examen en tant que candidat libre a été surpris avec trois smartphones. Noureddine Qchibel, c’est de lui dont il s’agit, affirme ne pas être au courant que la loi interdisait les téléphones portables dans les salles.

« Les professeurs ont refusé de signer le rapport de tricherie, et la direction a restitué les téléphones portables à l’intéressé, pendant que certains chiens enragés et affamés continuent malheureusement d’aboyer », s’est emportée la députée.

Dans ce message publié sur Facebook, Souad Boulaich avance également que tous les grands projets de Tanger ont été réalisés grâce à son parti, citant l’inauguration de l’hôtel Hilton, le train de grande vitesse, TGV, ainsi que les grands tunnels de Tanger. « L’ensemble de ces projets ont été inaugurés à l’initiative du parti du PJD », écrit-elle.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact