Des infirmières condamnées pour avoir escroqué des patients du Covid-19

22 janvier 2021 - 21h30 - Maroc - Ecrit par : K.B

Deux infirmières en poste à l’hôpital Ibn Baja de Taza ont écopé d’une peine de 12 mois de prison ferme chacune. Elles ont été poursuivies pour une série de vols commis à l’unité dédiée aux patients atteints de Covid-19.

La Cour d’appel a exhorté les prévenues, poursuivies en état d’arrestation à la prison locale, à verser aux familles des victimes une indemnité forfaitaire en réparation des préjudices subis. Plusieurs objets volés avaient été saisis lors de la perquisition des domiciles des deux infirmières.

L’affaire avait éclaté au mois de novembre, quand la famille d’un Marocain résidant à l’étranger, décédé des suites de Coronavirus, avait signalé le vol d’un téléphone portable et d’une somme d’argent en devises locale et étrangère. L’examen des caméras de vidéosurveillance et du registre des infirmiers avait permis d’en identifier les principaux auteurs.

Confondues grâce aux éléments de preuve fournis par les enquêteurs, les deux infirmières ont été reconnues coupables de plusieurs vols de biens appartenant à des patients décédés des suites du Coronavirus.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Taza - Escroquerie - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Rabat : une patiente a failli se faire violer dans un hôpital public

En se rendant à l’hôpital Ibn Sina de Rabat pour se faire opérer, cette jeune fille de 25 ans était loin d’imaginer qu’elle passerait près d’un viol avec elle pour victime. Le...

Un hôpital déserté suite à l’arrivée d’un MRE d’Italie avec une fièvre élevée

L’ensemble du personnel de l’hôpital Hassan II de Settat s’est éclipsé à l’annonce de l’arrivée d’un ressortissant marocain résidant en Italie, venu effectuer un bilan de santé.

Beni Mellal : elle promettait des offres d’emplois fictives contre 5000 DH

Une jeune arnaqueuse a été interpellée par la police judiciaire relevant de la Sûreté de Beni Mellal. Elle promettait des emplois fictifs à ses victimes contre 5000 DH.

Maroc : dépouillée de sa bague en or sur son lit de mort

Décédée, dans la nuit du vendredi à samedi, à l’hôpital Abou Kacem Ezzahraoui à Ouazzane, une victime du Covid-19 aurait été volée sur son lit de mort. Selon sa famille,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.