Recherche

Voici comment le Maroc détermine la date de l’Aïd El Fitr

© Copyright : DR

12 mai 2021 - 18h00 - Maroc - Par: J.K

L’Aïd El Fitr aura lieu jeudi 13 mai au Maroc. Cette date est définie des observations et calculs menés par les services du ministère des Habous et des Affaires religieuses.

Au Maroc, c’est précisément l’observation du croissant lunaire qui annonce le début du mois de Chaoual, et en même temps, la fin du ramadan. Celle-ci intervient mercredi 29 Ramadan 1442 de l’hégire qui correspond au 12 mai 2021, a annoncé mardi, le ministère des Habous et des affaires islamiques, informe la Map, soulignant que c’est sur cette base qu’on saura si l’Aïd El Fitr aura lieu jeudi 13 mai ou vendredi 14 mai.

À propos de l’aspect religieux de l’observation du croissant lunaire, il n’y a point d’unanimité. Si pour les uns, la visibilité à l’œil nu est la méthode infaillible, pour les autres, il faut plutôt se fier au calcul astronomique. Dans ce sens, les savants appuient leurs affirmations par une série de hadiths du Prophète, tels que : « Jeûnez à sa vision (croissant lunaire) et rompez le jeûne à sa vision », tandis que d’autres pensent qu’astronomes et savants religieux se complètent.

L’ingénieur en astronomie Ali Amraoui, précise la Map, distingue trois catégories : la première est attachée à la seule observation oculaire. Font partie du second groupe, ceux qui sont favorables uniquement au calcul astronomique. Enfin, il y a ceux qui ont recours au calcul pour contester l’observation oculaire et non pas pour la confirmer. Chacun ces de ces groupes fait reposer son opinion sur des preuves du fiqh et des textes religieux et tous sont soutenus par des savants.

Quid du retard accusé dans l’annonce du début d’un mois ? Il s’explique, poursuit-il, par l’étendue des sites et la multitude des points d’observation. Si la vision est claire à l’Est au coucher de soleil et que des témoins crédibles à Oujda rapportent l’observation du croissant lunaire, le ministère considère leurs observations comme suffisantes pour annoncer le début du mois. Sinon, il y a obligation d’attendre le coucher du soleil au niveau du point le plus extrême, soit à Dakhla, ce qui entraîne un retard de presque une demi-heure. « Aujourd’hui, l’écart du début des mois hégiriens dans les différentes régions n’est plus que d’un jour, au pire des cas », a-t-il conclu.

Mots clés: Aïd Al fitr 2021 , Islam
Ces articles peuvent vous intéresser

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact