Le cri de détresse d’un MRE d’Ukraine réfugié aux Pays-Bas

11 février 2023 - 17h20 - Monde - Ecrit par : A.P

Ilyass Sahin, 24 ans, est un Marocain résidant en Ukraine qui bénéfice de la protection temporaire accordée par les Pays-Bas aux réfugiés de ce pays après l’éclatement du conflit avec la Russie. Une protection qui prend fin le 4 mars, mais le jeune homme ne veut pas retourner au Maroc.

Les Pays-Bas ont accordé la protection aux étrangers résidant légalement en Ukraine avant la survenue du conflit avec la Russie. En tout, 4 700 personnes bénéficient de ce statut qui prend fin le 4 mars. Après cette échéance, ils doivent retourner dans leur pays d’origine. Une décision qui suscite beaucoup d’inquiétude dans le rang de ces derniers.

Ilyass Sahin s’est rendu en Ukraine en 2016 depuis le Maroc pour étudier la pharmacologie. Il réside dans la ville de Kharkiv où Il a créé une petite entreprise pour accompagner les étudiants marocains. Après l’éclatement du conflit, il a fui le pays. Actuellement, il vit sur un bateau de la municipalité à Amsterdam et est coordinateur chez De Regenboog Groep, une organisation d’accueil pour les réfugiés.

À lire : Le calvaire de Jaffar, un étudiant marocain de retour d’Ukraine en France

« Toutes les personnes présentes ici le sont par nécessité et sont parfois désespérés », explique Ilyass à Een Vandaag, précisant que la plupart de ces réfugiés s’inquiètent de leur avenir après le 4 mars. « Nous avons appris assez soudainement que notre permis d’asile et de travail ne sera pas renouvelé. Après le 4 mars, je serai dans l’illégalité », craint le jeune homme qui trouve cette décision “injuste”.

Ilyass Sahin souhaite retourner rapidement en Ukraine dès que possible. Mais en attendant, il espère que les autorités néerlandaises continueront à les accepter après le 4 mars. Le jeune homme ne veut surtout pas retourner au Maroc où, dit-il, il devrait tout recommencer à zéro.

Sujets associés : Pays-Bas - Ukraine - MRE

Aller plus loin

Ukraine : plus de 9000 Marocains ont été rapatriés

Deux semaines après l’invasion militaire de l’Ukraine par la Russie, le Maroc a réussi à rapatrier plus de 9 000 citoyens marocains. Dès les premières menaces, l’ambassade du...

Le calvaire de Jaffar, un étudiant marocain de retour d’Ukraine en France

Étudiant en pharmacie à Kharkiv en Ukraine, Jaffar, un Pougétois d’origine marocaine, a dû tout quitter pour retourner en France, avec l’aide de son cousin Rayane et son ami Mehdi.

Un centre d’accueil à Bucarest pour les Marocains en Ukraine

Dans la poursuite des mesures prises pour faciliter le retour des Marocains toujours présents en Ukraine, les autorités diplomatiques en Roumanie ont installé un centre...

Des étudiants marocains coincés en Ukraine appellent à l’aide

L’enclenchement de l’attaque militaire russe en Ukraine jeudi a semé la panique dans tout le pays. Les étudiants marocains qui s’y retrouvent bloqués expriment le même...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les envois de fonds des MRE en forte hausse

Un peu plus de 45 milliards de dirhams ont été envoyés au Maroc par les Marocains résidant à l’étranger à fin mai dernier, selon les chiffres dévoilés par l’Office des Changes.

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Très souvent quand ils sont le Maroc, des proches ou des amis sollicitent les MRE pour le prêt de leur voiture immatriculée à l’étranger. La douane marocaine est assez stricte là-dessus.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

La SNRT ouvre ses portes aux Marocains du monde

Des journées portes ouvertes au profit de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Il s’agit d’une initiative de la SNRT en vue de mettre les projecteurs sur le rôle que jouent ces citoyens marocains résidant à travers le monde dans le...

Le nombre de MRE en hausse de 10% à Tanger Med

Le flux de MRE accueillis au port de Tanger Med, dans le cadre de l’opération Marhaba a augmenté cette année de 10 % par rapport à l’édition de 2019. Jusqu’au 1ᵉʳ août dernier, environ 530 436 passagers et 136 263 véhicules ont transité par ce port.

Les transferts des MRE en légère hausse à fin mai

À fin mai dernier, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont transféré environ 38,31 milliards de dirhams (MMDH) contre 36,47 MMDH à la même période en 2021, selon l’Office des changes.

Marhaba 2022 : important message aux MRE

Le port de Tanger Med a pris de nouvelles mesures afin de mieux faire face au flux du trafic durant les mois d’août et septembre.

Après son décès, la fiancée d’un MRE cherche à obtenir un mariage posthume

Alors qu’il prévoyait de se marier avec sa compagne avec qui il a partagé 36 ans de vie commune et eu deux enfants, un Marocain résidant à Saint-Laurent-du-Var décède d’un double cancer. Après son décès, sa fiancée cherche désespérément à obtenir un...

Les joueurs binationaux, une fierté et une force pour le Maroc

Le Maroc doit en grande partie son parcours historique à la coupe du monde au Qatar à ses joueurs binationaux comme Achraf Hakimi, Hakim Ziyech, Sofyan Amrabat, Noussair Mazraoui, Abdessamad Ezzalzouli, Bilal El Khannouss, Sofiane Boufal, etc., qui ont...