Recherche

Discriminés, des musulmans renoncent aux soins médicaux en France

© Copyright : DR

17 septembre 2020 - 08h00 - Monde

Les femmes, les Africains et les musulmans vivant en France sont nombreux à renoncer aux soins de santé parce qu’ils ont peur d’être discriminés. C’est ce que révèle une étude réalisée par l’Institut National d’études démographiques (INED).

L’étude indique que les femmes, les Africains et les musulmans ont régulièrement le sentiment "d’être moins bien traités que les autres" dans les hôpitaux, ce qui explique leur renoncement à certains soins de santé. Les femmes font plus souvent face à des incidents comme "un refus de service" ou une "qualité de soins inférieure" que les hommes. Les populations originaires d’Afrique subsaharienne, d’Afrique du Nord et de Turquie sont confrontées aux mêmes problèmes.

L’INED évoque "des taux de discrimination significativement plus élevés" pour ces catégories. 32% des Africains subsahariens, 26% des musulmans et 22% des nord-africains renoncent aux soins médicaux à cause de discrimination, précise le rapport. 17% des femmes victimes de discrimination préfèrent, quant à elles, s’éloigner des médecins.

Mots clés: France , Santé

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact