Recherche

Coronavirus en France : plus de morts chez les Maghrébins

© Copyright : DR

8 juillet 2020 - 14h30 - Marocains du monde

En France, les personnes nées au Maroc, en Tunisie et en Algérie sont les plus exposées au covid-19, avec pour conséquence une mortalité plus forte. C’est ce que révèle l’INSEE.

Selon les chiffres de l’INSEE, 129 000 décès toutes causes confondues ont été enregistrés aux mois de mars et avril au plus fort de la crise sanitaire liée au coronavirus contre 102 800 pour la même période en 2019, ce qui représente une hausse de 25%. Plusieurs constats ont été faits. On note notamment de fortes disparités entre les personnes nées à l’étranger et celles nées en France. Les décès de personnes nées à l’étranger connaissent un accroissement de 48% tandis que les décès de personnes nées en France ont augmenté de 22% sur la même période, précise l’institut.

La hausse des décès est plus criarde pour les personnes nées au Maghreb avec 8300 décès recensés en mars-avril 2020 contre 5400 en 2019. Les statistiques affichent 2000 décès contre 900 pour celles nées dans un autre pays d’Afrique, et 1600 décès contre 800 en 2019 pour les personnes originaires d’Asie.
Logement, utilisation des transports en commun, profession sont autant de facteurs qui expliquent ce taux de mortalité élevé. Un tiers des personnes nées au Maghreb et la moitié de celles nées dans un autre pays d’Afrique et en Asie ont leur domicile en Île-de-France contre 16% des personnes nées en France, souligne l’INSEE. Ces personnes nées en Afrique et en Asie vivent dans des logements très exigus (entre 1,3 et 1,6 pièce par occupant contre 1,8 pour l’ensemble des habitants) et utilisent habituellement le plus les transports en commun. Il apparaît donc difficile pour elles d’observer la distanciation sociale, un geste recommandé dans la prévention du covid-19.

Par ailleurs, l’INSEE explique que 14% des personnes nées dans un pays du Maghreb et 15% de celles nées dans un autre pays d’Afrique sont des "travailleurs clés" (personnels de santé, aides-soignants, ambulanciers, forces de l’ordre, transports publics, pompiers, vendeurs, livreurs, agents de nettoyage…) qui font partie des travailleurs les plus exposés au risque de contamination contre 11% des personnes décédées nées en France.

Mots clés: France , Tunisie , Algérie , Décès

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact