Espagne : un Dominicain arrêté pour tentative de meurtre sur un Marocain

9 juin 2022 - 18h20 - Espagne - Ecrit par : P. A

La Garde civile a arrêté ce jeudi à Madrid un jeune dominicain de 21 ans pour son lien présumé avec un réseau de trafic de drogue qui a tenté de tuer un Marocain, membre d’un autre réseau.

Le Dominicain a été arrêté dans le cadre d’une opération menée par le Groupe de recherche de la Garde civile de Tarragone, en collaboration avec la Direction de l’information de Madrid. Il serait lié au réseau de trafic de drogue démantelé à Salou (Tarragone). Treize personnes ont été arrêtées dont trois mineurs utilisés comme « soldats » pour exécuter les victimes. Le réseau planifiait le meurtre d’un Marocain dans le cadre d’un règlement de comptes, fait savoir Nius.

À lire : Un Dominicain arrêté pour le meurtre d’un Marocain à Barcelone

Les agents ont effectué deux perquisitions, lesquelles ont permis la saisie de plusieurs armes à feu dont un pistolet et plusieurs armes blanches. Les mis en cause sont placés en garde à vue dans les commissariats, en attendant leur présentation au juge. Ils sont accusés d’appartenance à une organisation criminelle, de détention illégale d’armes, de tentative de meurtre et de crimes contre la santé publique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Drogues - Arrestation - République dominicaine

Aller plus loin

Belgique : un Marocain victime d’un règlement de compte entre trafiquants de drogue

La maison du Marocain Marzouk Doudah, un dangereux criminel d’Anvers, a été attaquée samedi par des individus armés sur le Boomsesteenweg à Wilrijk en Belgique. Aucun blessé n’a...

Espagne : un homme risque 21 ans de prison pour le meurtre d’un Marocain

Un homme est accusé d’avoir tué en 2018 à Almeria un Marocain, puis emballé son corps dans du plastique avant de l’abandonner sur un talus municipal. Le parquet du tribunal de...

Espagne : trois suspects arrêtés pour l’agression au couteau d’un Marocain

La Garde civile a arrêté à Puente Genil (Córdoba) trois personnes âgées de 28 à 40 ans en tant qu’auteurs présumés de l’agression au couteau d’un Marocain de 20 ans, survenue le...

Un Dominicain arrêté pour le meurtre d’un Marocain à Barcelone

Les Mossos d’Esquadra ont arrêté dimanche un Dominicain de 19 ans en tant qu’auteur présumé de l’agression mortelle de Souleymane, un jeune Marocain de 20 ans.

Ces articles devraient vous intéresser :

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.