Drame de Tanger : interpellation du propriétaire de l’atelier clandestin de textile

8 février 2021 - 21h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Quelques heures après le drame de Tanger qui a entraîné la mort de 26 personnes, le propriétaire de l’usine de « la mort » a été interpellé, a annoncé, ce lundi le président de l’association Karama pour la défense des droits de l’homme.

L’interpellation du propriétaire de l’usine clandestine par les éléments de la police judiciaire intervient dans le cadre de l’enquête ouverte pour déterminer les circonstances exactes de cet accident de travail.

Tôt dans la matinée, 26 salariés de cette usine ont été piégées par l’inondation causée par les récentes pluies qui se sont abattues sur la ville de Tanger. Elle a provoqué un court-circuit qui a été fatal pour les ouvriers. Alertés, les autorités locales, les services de sûreté et de la protection civile se sont portés sur les lieux et ont pu secourir une dizaine d’employés. Quant aux salariés décédés dont des femmes, leurs dépouilles ont été transférées à la morgue.

Sujets associés : Tanger - Décès - Arrestation

Aller plus loin

Le roi Mohammed VI préoccupé par le drame de Tanger

Le roi Mohammed VI a présidé ce jeudi un Conseil des ministres consacré à l’adoption de plusieurs projets de textes juridiques et accords internationaux. Au cours de cette...

Nouvelles révélations trois mois après le drame de Tanger

De nouveaux éléments dans le drame de l’atelier textile de Tanger qui a fait 28 morts ont été révélés. Le propriétaire de la villa ne possédait pas de permis de construire.

Au moins 24 morts dans un atelier clandestin à Tanger

Au moins 24 personnes sont décédées, ce lundi 8 février, des suites d’une électrocution dans un atelier clandestin à Tanger. Les récentes pluies qui se sont abattues sur la...

Drame de Tanger : les États-Unis adressent leurs condoléances aux familles des victimes

Les États-Unis ont présenté leurs condoléances aux familles des victimes du drame survenu à Tanger, lundi 8 février 2021. Le bilan fait état de 29 morts et de plusieurs blessés.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Roi Mohammed VI rend hommage à Mohamed Moatassim

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de la famille de feu Mohamed Moatassim, Conseiller du Souverain, décédé lundi à Rabat.

Maroc : des repas funéraires ... interdits

Les habitants de deux villages marocains n’auront plus à organiser des repas funéraires. Une décision a été prise dans ce sens lors d’une assemblée publique.

Maroc : l’épineux problème des cimetières

Face à une crise grandissante liée à l’espace des cimetières au Maroc, Ahmed Toufiq, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, a abordé, ce lundi, la problématique devant la Chambre des représentants.

Flou autour des circonstances du décès de Cheikha Tsunami

La chanteuse Cheikha Tsunami, grande icône du Chaâbi, s’est éteinte mardi 17 octobre à l’Hôpital militaire de Rabat, à l’âge de 45 ans. Les circonstances de son décès restent floues.

Attaque de chiens au Maroc : urgence de résoudre une véritable problématique

L’attaque de chiens errants est une véritable problématique que doit résoudre le Maroc. En tout, trente personnes succombent chaque année à leurs blessures dans le pays.

Décès de l’ancienne ministre Soumia Benkhaldoun

L’ex-ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Soumia Benkhaldoun, est décédée des suites d’un cancer. Elle était âgée de 60 ans,

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Khalid Naciri, ancien ministre marocain, s’éteint à l’âge de 77 ans

Khalid Naciri, ancien ministre de la Communication sous le gouvernement El Fassi et l’un des dirigeants du Parti du progrès et du socialisme (PPS), est décédé mercredi soir dans une clinique à Rabat à l’âge de 77 ans. Diplomate et communicant émérite,...

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Maroc : plaidoyer pour en finir avec les chiens errants

La prolifération des chiens errants dans les villes marocaines soulève de plus en plus l’inquiétude des populations, qui réclament des mesures urgentes et efficaces. Des appels se multiplient pour résoudre définitivement cet épineux problème.