Economie marocaine : une croissance de 6,6 % au T4-2021

31 mars 2022 - 18h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Malgré la hausse de l’inflation et le ralentissement des activités, l’économie marocaine est restée solide. Au quatrième trimestre 2021, le taux de croissance s’est élevé à 6,6 % au lieu d’un recul de 5,1 % une année auparavant.

Cette performance est attribuable à la forte hausse de 18,9 % de l’activité agricole et de 5,6 % des activités non agricoles, indique HCP dans sa récente note sur la situation économique nationale.

Dans le détail, la valeur du secteur primaire a augmenté de 20,7 % durant la période au lieu d’une baisse de 9 % réalisée un an auparavant. L’activité de l’agriculture augmentant de 18,9 % au lieu d’une baisse de 10,7 % et de celle de la pêche de 40,7 % au lieu d’une hausse de 11,5 %.

A lire : L’économie marocaine s’est redressée en 2021

Le secteur secondaire, quant à lui, a connu une hausse de 5,2 % au lieu de 0,9 %, portée par l’amélioration des valeurs de l’électricité et eau, du bâtiment et travaux publics, des industries de transformation ainsi que la baisse de celle de l’industrie d’extraction.

S’agissant du secteur tertiaire, il a été marqué par la hausse des valeurs ajoutées des services rendus par l’Administration publique générale et la sécurité sociale de 5,4 %, des services de l’éducation, de la santé et de l’action sociale, et des services rendus aux ménages et aux entreprises.

Par ailleurs, le HCP a relevé que les activités de postes et télécommunications ainsi que les services financiers et assurances ont respectivement baissé de 2 % et 1,9 %, après avoir enregistré un repli de 1 % et 2,2 %, un an auparavant.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Croissance économique - Haut Commissariat au Plan (HCP)

Aller plus loin

L’économie marocaine se redresse selon le FMI

Fortement touchée par la crise sanitaire, l’économie marocaine a amorcé depuis l’année dernière une relance avec, à la clé, de bonnes prévisions, selon le Fonds Monétaire...

Hausse des prix : l’économie marocaine mise à rude épreuve

Face à la hausse des cours mondiaux, notamment le pétrole, le gaz et les denrées alimentaires, l’économie marocaine est mise à rude épreuve. Le gouvernement devra revoir ses...

De bonnes perspectives pour l’économie marocaine en 2022

L’économie marocaine devrait progresser de 3,2 % en 2022, selon les données du ministère de l’Économie et des finances qui annoncent des perspectives de croissance favorables.

Maroc : net ralentissement de l’activité économique au début de l’année

Au premier trimestre de cette année, l’activité économique marocaine a connu un coup de frein par rapport aux prévisions de Bank Al-Maghrib (BAM).

Ces articles devraient vous intéresser :

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Maroc : Trop de centres commerciaux ?

Au Maroc, la multiplication des malls soulève des inquiétudes. Les fermetures de plusieurs franchises enregistrées ces derniers temps amènent à s’interroger sur la viabilité de ce modèle commercial.

Maroc : une croissance presque nulle en 2022

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour le Maroc. Cette année, elle ressort à 0,8 % et devrait passer à 3,6 % en 2023, puis rebondir à 3,4 en 2024.

Très cher Aid al adha pour les Marocains

L’augmentation continue du prix de la viande au Maroc affecte le coût du sacrifice de l’Aïd Al-Adha pour de nombreux ménages marocains.

Fitch Ratings note l’économie marocaine

Fitch Ratings, agence américaine de notation, a confirmé la note de défaut de l’émetteur à long terme du Maroc en devises étrangères (IDR) à ‘BB+’ avec perspectives stables.

Divorces au Maroc : Une tendance inquiétante à la hausse

Au Maroc, le nombre de mariages a considérablement baissé, tandis que les cas de divorce ont enregistré une forte hausse au cours des quinze dernières années. C’est ce qu’indique le Haut-commissariat au plan (HCP) dans un récent rapport.

Mondial 2030 : le vrai décollage économique pour le Maroc ?

L’organisation de la coupe du monde 2030 par le Maroc, le Portugal et l’Espagne, aura certainement un impact significatif sur le Produit intérieur brut (PIB) du Maroc qui pourrait se situer entre 3 et 5 %, affirme Zaki Lahbabi, DG de Transatlas Sport...

Le Maroc va recourir au FMI pour renforcer ses réserves de change

Face à la détérioration de sa position extérieure, le Maroc sollicitera le soutien du Fonds monétaire international (FMI) pour renforcer ses réserves de change, selon Fitch Solutions.

Croissance économique du Maroc : voici les chiffres de la Banque mondiale

L’économie marocaine devrait croître de 2,5 % cette année avant d’enregistrer 3,3 % en 2024, selon les derniers chiffres publiés par la Banque mondiale. Ces chiffres sont principalement dus à la résilience du secteur du tourisme et de l’industrie...

Fitch confirme la notation « BB+ » du Maroc avec des perspectives stables

Fitch Ratings a confirmé le 4 novembre la note de défaut des émetteurs en devises étrangères à long terme du Maroc à « BB+ » avec une perspective stable. L’agence américaine de notation s’attend par ailleurs à un resserrement monétaire de la part de...