L’économie marocaine s’est redressée en 2021

28 janvier 2022 - 19h20 - Ecrit par : A.T

L’économie marocaine a fait preuve, au cours de l’année écoulée, d’une vigueur exceptionnelle dans un contexte particulier lié à la crise sanitaire, grâce notamment aux mesures de soutien de l’État, conjuguées aux résultats très positifs de la campagne agricole. La reprise est donc au rendez-vous.

« Cette dynamique de reprise observée a concerné l’ensemble des secteurs, à l’exception du tourisme et du transport aérien qui ont continué à subir, comme ailleurs dans le monde, les effets de la crise », souligne la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), ajoutant que cette situation a poussé les pouvoirs publics à adopter un plan d’urgence de 2 milliards de dirhams avec de nouvelles mesures de soutien au secteur touristique.

D’ailleurs, au cours de l’année 2021, sur le plan sectoriel, plusieurs secteurs d’activité non agricole ont déjà retrouvé leur niveau d’avant crise. C’est le cas du commerce extérieur. « Les exportations marocaines se sont raffermies en 2021 avec un rythme soutenu et ont retrouvé leur dynamisme à deux chiffres, profitant de l’amélioration de la demande mondiale adressée au Maroc. En parallèle, les importations ont enregistré une hausse remarquable en lien avec la dynamique de l’activité économique et la reprise de la demande intérieure », indique la DEPF.

A lire  : De bonnes perspectives pour l’économie marocaine en 2022

Sur le plan de la demande, le pouvoir d’achat des ménages poursuit sa progression, favorisée par l’évolution modérée de l’inflation et l’amélioration des revenus générés par les bons résultats de la campagne agricole, l’importance des transferts des MRE, la consolidation de la reprise des créations d’emplois et la progression des crédits à la consommation.

Pour sa part, la croissance des crédits bancaires a chuté à 70,8 milliards de dirhams après 90,2 milliards de dirhams en 2020. « De ce fait, Bank Al-Maghrib a réduit le volume de ses injections de liquidité qui a atteint en moyenne hebdomadaire 82,9 milliards de dirhams après 96,3 milliards en 2020 », fait observer la même source, soulignant qu’après l’accentuation enregistrée au cours du troisième trimestre 2021, le besoin en liquidité des banques s’est atténué au quatrième trimestre 2021 à 70 milliards de dirhams en moyenne hebdomadaire.

Tags : Ministère de l’Economie et des Finances - Croissance économique

Aller plus loin

Economie marocaine : une croissance de 6,6 % au T4-2021

Malgré la hausse de l’inflation et le ralentissement des activités, l’économie marocaine est restée solide. Au quatrième trimestre 2021, le taux de croissance s’est élevé à 6,6 % au...

Economie marocaine : une croissance de 4,9 % à la fin de l’année 2021

Malgré les effets de la crise sanitaire liée à l’apparition du variant Omicron, l’économie marocaine est restée solide. Au quatrième trimestre de l’année 2021, la croissance a atteint...

Malgré la crise sanitaire, l’économie marocaine reste solide

À l’instar de nombreux pays dans le monde, l’économie marocaine a été secouée par la pandémie du Covid-19. Malgré la reprise timide observée depuis quelques mois, du fait de la...

De bonnes perspectives pour l’économie marocaine en 2022

L’économie marocaine devrait progresser de 3,2 % en 2022, selon les données du ministère de l’Économie et des finances qui annoncent des perspectives de croissance...

Nous vous recommandons

Un Espagnol arrêté au Maroc après atterrissage d’urgence d’un avion

Les éléments de la gendarmerie royale ont interpellé un ressortissant espagnol qui a tenté un atterrissage d’urgence au Sud-Est de Tanger, le 30 novembre dernier. L’avion transportait de la drogue et est entré en collision avec un...

Yazmin Oukhellou se ressource à Marrakech après son grave accident

À Marrakech, la star de Towie Yazmin Oukhellou a affiché, pour la première fois en public, une cicatrice sur son bras qu’elle s’est vue contrainte de « casser » pour échapper à l’accident de voiture qui a fait un mort. La victime était son petit ami, Jake...

Colère contre Autoroutes du Maroc

En cherchant indirectement à imposer son service “Jawaz”, la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) attise la colère des usagers.

Wizz Air lancera deux nouvelles lignes vers le Maroc

La compagnie hongroise low cost Wizz Air compte lancer neuf nouvelles liaisons aériennes dont deux vers le Maroc, au départ des aéroports de Gatwick et de Luton dans le cadre de son programme hivernal.

Affaire Jacques Bouthier : témoignage d’un ex-manager d’Assu 2000 à Tanger

Outre les Françaises, les Marocaines ont été également ciblées par Jacques Bouthier, l’ex-patron du groupe mis en examen pour traite d’êtres humains et viols sur mineures, à la suite d’une enquête déclenchée par le témoignage d’une jeune femme de 22 ans qui a...

Réouverture des frontières : les patrons de Melilla expriment des craintes

Comment vont s’opérer le trafic de marchandises et les contrôles sanitaires après la réouverture des frontières de Sebta et Melilla prévue le mardi 17 mai prochain ? C’est la grosse préoccupation des entrepreneurs de Melilla qui demandent à la délégation...

Un Marocain maltraité dans un centre pour migrant en Corée du Sud

L’affaire fait grand bruit et suscite beaucoup d’émoi dans le rang des défenseurs des droits des migrants en Corée du Sud. Celle d’un Marocain maltraité et subissant des atrocités dans un centre de détention pour...

Maroc : les recettes touristiques ont fondu de plus de la moitié

Au cours des cinq premiers mois de 2021, les recettes touristiques au Maroc ont diminué de 62,7 % contre une baisse de 30,6 % en 2020. C’est le tableau présenté par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) dans sa récente note de...

Un militaire algérien tué par une bombe près de la frontière marocaine

Un attentat à la bombe est survenu mercredi près de la frontière algéro-marocaine, plus précisément dans la commune de At-Boussaïd à l’Ouest de la wilaya de Tlemcen. Le bilan fait état d’un mort (un garde-frontière algérien) et de deux...

Brahim Bouhlel espère la grâce royale

Andra Matei, l’avocate de l’humoriste français Brahim Bouhlel, condamné le 21 avril à huit mois de prison pour « sa mauvaise blague », se démène pour tirer son client d’affaire. Elle entend déposer une quatrième demande de grâce royale en...