Economie marocaine : une croissance de 4,9 % à la fin de l’année 2021

5 janvier 2022 - 06h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Malgré les effets de la crise sanitaire liée à l’apparition du variant Omicron, l’économie marocaine est restée solide. Au quatrième trimestre de l’année 2021, la croissance a atteint 4,9 %, en comparaison à la même période un an auparavant, selon le HCP.

Cette croissance marocaine est attribuable à la forte reprise de l’ensemble des secteurs d’activités du Royaume, fait savoir le HCP, notamment grâce à la hausse de 19,1 % de la valeur ajoutée agricole et l’accroissement de 2,9 % de celle des activités non-agricoles.

Le secteur tertiaire, quant à lui, a aussi contribué pour 1,5 point à l’évolution du produit intérieur brut (PIB), porté par la bonne orientation des activités de commerce et des services publics.

A lire : Le Maroc connaitra la croissance économique la plus forte en Afrique cette année

S’agissant du secteur secondaire, il a connu une régression des activités, portant sa contribution à la croissance du PIB à 0,8 point. La valeur ajoutée industrielle a crû de 2,4 %, après 4 % un trimestre auparavant.

Par ailleurs, le HCP a relevé que les activités de la construction affichent une hausse de 6,7 %, au lieu de +17,6 % un trimestre plus tôt. La valeur ajoutée minière a fléchi de 4,4 % au T4-2021, en variation annuelle, après avoir enregistré une hausse de 5,5 % un trimestre auparavant.

Sujets associés : Croissance économique - Haut Commissariat au Plan (HCP) - PIB

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

De bonnes perspectives pour l’économie marocaine en 2022

L’économie marocaine devrait progresser de 3,2 % en 2022, selon les données du ministère de l’Économie et des finances qui annoncent des perspectives de croissance...

Maroc : la croissance économique revue à la hausse en 2021

L’économie marocaine devrait connaître une croissance de 5,2 % cette année, selon les données diffusées par le Comité de veille économique (CVE).

Maroc : renforcer le déficit budgétaire pour relancer la croissance économique ?

La relance de l’économie passerait par une accélération du déficit budgétaire. C’est du moins ce que semble proposer Bank Al-Maghrib (BAM) à travers la mise en place de mesures...

Le Maroc connaitra la croissance économique la plus forte en Afrique cette année

L’embellie économique du Maroc fait l’unanimité au sein des agences d’analyse de données économiques mondiales. Le royaume enregistrerait la plus forte croissance en Afrique cette...

Nous vous recommandons

Croissance économique

Standard & Poor’s dégrade la note du Maroc

L’agence de notation Standard & Poor’s a abaissé la note souveraine du Maroc de « BBB-/A-3 » à « BB + / B ». C’est ce qui ressort de l’évaluation publiée le 2 avril.

La sortie de la récession au Maroc devrait se confirmer en 2021

En fonction du niveau de maîtrise de la crise sanitaire liée au Covid-19, la reprise économique au royaume devrait débuter cette année 2021. Cette reprise pourrait atteindre une croissance de 5,3%.

L’économie marocaine enregistre une croissance de 1,2 % au T1 2022

L’économie marocaine a fait preuve de résilience, malgré les chocs exogènes. Au premier trimestre de cette année, la croissance économique s’est élevée à 1,2 %, en hausse par rapport à la même période l’an dernier, selon le Haut-commissariat au...

Tanger Med 2 : la capacité opérationnelle du terminal TC3 renforcée

Encore un plus au port de Tanger Med 2. Les 8 énormes grues sont finalement mises en place et fonctionnent au terminal à conteneurs 3. Celui-ci a déjà atteint sa pleine capacité.

Tourisme : le Maroc vise Israël et l’Afrique

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) explore de nouveaux marchés à fort potentiel pour la relance du secteur. Les pays comme Israël, le Portugal et même l’Afrique, sont à conquérir de toute...

Haut Commissariat au Plan (HCP)

Les entreprises marocaines méconnaissent internet

En 2019, seules 13,1 % des entreprises marocaines disposaient d’un site internet présentant leurs activités, selon un sondage réalisé par le Haut-Commissariat au plan (HCP).

Maroc : hausse du niveau de vie

Le niveau de vie au Maroc a augmenté à un taux annuel de 2,7 % entre 2013 et 2019, contre 3,6 % entre 2007 et 2014, indique le Haut-commissariat au Plan (HCP).

Maroc : le prochain recensement de la population prévu pour 2024

Le prochain recensement général de la population au Maroc sera réalisé en 2024. Les études préparatoires à cette opération sont déjà achevées, selon le Haut-commissariat au Plan.

Maroc : la baisse des transferts des MRE met à mal l’épargne nationale

La réduction des transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a considérablement affecté l’épargne nationale.

Le HCP révèle des chiffres étonnants sur le mariage au Maroc

Entre 2004 et 2018, l’écart d’âge moyen entre les époux au Maroc est passé de 7,2 ans à 7,9 ans, indique le Haut-Commissariat au Plan (HCP) dans une note intitulée « la femme et écart d’âge entre les époux au Maroc...

PIB

Les recommandations du FMI pour le Maroc

La situation incertaine que traverse l’économie marocaine à pousser le Fonds monétaire international (FMI) à conseiller la réduction du ratio dette publique/Produit intérieur brut (PIB) à partir de 2022. L’annonce a été faite lundi soir, au cours d’une...

Maroc : chute vertigineuse des exportations

Au Maroc, la crise sanitaire liée au coronavirus a produit un impact négatif sur les exportations avec comme conséquence, une perte de plus de 27 milliards de DH enregistrée au premier semestre de 2020. La balance commerciale demeure déficitaire avec un...

Moody’s réitère sa confiance au Maroc malgré les effets de la pandémie

Dans une note consacrée au Maroc, l’agence d’évaluation et de notation financière estime que le pays fait des efforts face aux chocs intérieurs et extérieurs. Pour elle, même si la crise actuelle est porteuse de nombreuses retombées, l’économie marocaine...

Maroc : la récession menace

La récession s’annonce et menace l’économie marocaine dont le PIB pourrait se contracter de 1,8 % durant les deux premiers trimestres de l’année.

Le Maroc va recourir au FMI pour renforcer ses réserves de change

Face à la détérioration de sa position extérieure, le Maroc sollicitera le soutien du Fonds monétaire international (FMI) pour renforcer ses réserves de change, selon Fitch Solutions.