L’économie marocaine rebondit de 15,2 % au deuxième trimestre

1er octobre 2021 - 18h30 - Economie - Ecrit par : A.T

L’économie marocaine poursuit son redressement entamé déjà depuis quelques mois. Au deuxième semestre de cette année, la croissance a atteint 15,2 %. Un bond considérable en comparaison à la même période en 2020 selon HCP.

Cette croissance marocaine est imputable à la forte reprise de l’ensemble des secteurs d’activités du Royaume, fait savoir le HCP dans une note publiée jeudi 30 septembre.

Dans le détail, la valeur ajoutée en volume du secteur primaire a augmenté de 21,8 % au cours du deuxième trimestre de l’année 2021. Cette évolution est due à la hausse de l’activité de l’agriculture de 18,6 % et de celle de la pêche de 57,9 %.

S’agissant du secteur secondaire, on a enregistré une augmentation de 19,5 %. Le rebond du secteur secondaire est attribuable, notamment, à la bonne dynamique des industries de transformation et du BTP, qui affichent des hausses respectives de 20,8 % et 21,9 %.

Pour ce qui est du secteur tertiaire, la valeur ajoutée a progressé de 11,6 %. Selon le HCP, l’activité des hôtels et restaurants a augmenté de 82,1 % au deuxième semestre 2021. Normal, puisque le secteur était quasiment à l’arrêt l’année dernière.

A lire  : Le Maroc connaitra la croissance économique la plus forte en Afrique cette année

Par ailleurs, l’institution présidée par Ahmed Lahlimi Alami indique que le second trimestre 2021 a été marqué par un ralentissement de 2,9 % des activités des services rendus par l’administration publique générale et la sécurité sociale. Les services de l’éducation, de la santé et de l’action sociale se sont rétractés à 1,9 % au lieu de 2,7 % en 2020.

Aux prix courants, le PIB a connu une augmentation de 16,8 % durant le deuxième trimestre 2021, souligne la note. « La hausse du niveau général des prix a été de 1,6 % au lieu d’une baisse de 0,4 % une année passée », complète-t-elle.

Sujets associés : Croissance économique - Haut Commissariat au Plan (HCP) - PIB

Aller plus loin

Maroc : le gouvernement table sur une croissance de 3,2 %

Dans une note de cadrage, le chef du gouvernement Sâad Dine El Othmani a fixé comme objectif en 2022, un taux de croissance de 3,2 %. Le PLF dévoilé se reposera sur l’hypothèse...

Maroc : la croissance rebondit fortement en 2021

En 2021, le Haut-Commissariat au Plan (HCP) prévoit une croissance de l’activité économique marocaine de 5,8 %, contre une baisse de 6,3 % enregistrée en 2020.

Fitch revoit la croissance marocaine à la baisse en 2022

La croissance du PIB du Maroc devrait s’établir à 3,2 % en 2022, au lieu d’une prévision initiale de 3,4 %, selon le département recherche de l’agence de notation Fitch...

Le Maroc maîtrise son risque-pays

Malgré la crise sanitaire, le Maroc a réussi à maintenir tous ses indicateurs du risque-pays au vert, ceci grâce aux mesures prises par les pouvoirs publics pour soutenir...

Ces articles devraient vous intéresser :

Très cher Aid al adha pour les Marocains

L’augmentation continue du prix de la viande au Maroc affecte le coût du sacrifice de l’Aïd Al-Adha pour de nombreux ménages marocains.

Vieillissement démographique au Maroc : les chiffres inquiétants du HCP

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a publié l’édition 2023 des indicateurs sociaux du Maroc. Il en ressort que le vieillissement de la population est une réalité indéniable.

Maroc : une croissance presque nulle en 2022

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour le Maroc. Cette année, elle ressort à 0,8 % et devrait passer à 3,6 % en 2023, puis rebondir à 3,4 en 2024.

La croissance marocaine bouleversée par la guerre en Ukraine et la pandémie

En 2023, l’économie marocaine resterait impactée par les effets de la pandémie et la guerre en Ukraine. Le Centre marocain de conjoncture (CMC) a affirmé que le taux de croissance devrait se situer autour de 5,4 %.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Appel à lutter contre la mendicité au Maroc

Le niveau de pauvreté et de vulnérabilité n’a pas baissé au Maroc. En 2022, il est revenu à celui enregistré en 2014, selon une note du Haut-Commissariat au Plan (HCP) publiée en octobre dernier. Une situation qui contribue à la hausse de la mendicité...

La Banque Mondiale revoit à la baisse la croissance économique marocaine

De 7,9% en 2021,la croissance de l’économie marocaine devrait s’établir à 1,3% en 2022, selon les précisions données mercredi par l’économiste principal de la Banque Mondiale au Maroc, Javier Diaz Cassou.

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).

Croissance économique du Maroc : voici les chiffres de la Banque mondiale

L’économie marocaine devrait croître de 2,5 % cette année avant d’enregistrer 3,3 % en 2024, selon les derniers chiffres publiés par la Banque mondiale. Ces chiffres sont principalement dus à la résilience du secteur du tourisme et de l’industrie...

Le Maroc conserve sa note "BB+" avec une "perspective stable"

Fitch Ratings, agence américaine de notation, a maintenu la note de la dette à long terme en devises du Maroc à BB+ avec une « perspective stable ».