Recherche

Maroc : la croissance rebondit fortement en 2021

© Copyright : DR

21 juillet 2021 - 17h00 - Economie - Par: A.T

En 2021, le Haut-Commissariat au Plan (HCP) prévoit une croissance de l’activité économique marocaine de 5,8 %, contre une baisse de 6,3 % enregistrée en 2020.

En publiant le budget économique exploratoire 2022, le HCP a dévoilé, par la même occasion, que la croissance de l’activité économique nationale connaîtrait un rebond de 5,8 % qui serait notamment dû aux perspectives prometteuses de la campagne agricole 2020/2021 ainsi qu’à la reprise des activités non agricoles.

L’économie a, explique le HCP, profité d’une atténuation des effets négatifs de la crise sanitaire reflétant ainsi le début de redressement de l’économie nationale. Sur la base de ces hypothèses, il est prévu une croissance du PIB de 2,9 % en 2022.

Selon la note, ce ralentissement prévu est en partie imputable à la perspective d’une baisse de la valeur ajoutée du secteur primaire. Après la campagne agricole exceptionnelle de 2020/2021 avec une production estimée de 98 millions de quintaux (+206 %) et sous l’hypothèse d’un retour à une production céréalière moyenne, la valeur ajoutée agricole devrait baisser de 2,9 % après un rebond de 17,5 % attendu en 2021.

Et de préciser que cette reprise serait due à une hausse de 4 % des activités secondaires et de 4,1 % des activités tertiaires. « Au niveau du secteur secondaire, les industries de transformation devraient profiter de la reprise des industries du textile et d’habillement et de la poursuite d’amélioration des industries agroalimentaires et des activités chimiques et para-chimiques, suite au raffermissement continu de la demande extérieure », souligne-t-on de même source.

A lire : Maroc : la croissance économique de 2021 serait compromise en cas de pénurie de vaccins

Le document fait également ressortir que les activités touristiques et le transport, qui ont pâti durant l’année 2020 des effets des restrictions à la mobilité et de la fermeture des frontières, affichant ainsi des chutes de −55,9 % et −32 % respectivement, devraient connaître un redressement sous l’effet de l’ouverture progressive et de l’assouplissement des mesures restrictives.

Il s’agit notamment des dispositifs mis en place, sous les hautes instructions royales, pour faciliter le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et encourager les rentrées des touristes étrangers.

De leur côté, les activités du commerce devraient afficher un bon comportement en 2021 stimulées par la performance des activités primaires et l’atténuation des restrictions de déplacement au deuxième semestre. Elles devraient ainsi enregistrer une croissance de 6,3 % en 2021 au lieu d’une chute de 10,7 % en 2020.

Mots clés: Croissance économique , Haut Commissariat au Plan (HCP) , Etude , PIB , Développement , Plan d’accélération industrielle , Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact