Recherche

Le Maroc ambitieux pour sa croissance

© Copyright : DR

28 septembre 2020 - 06h40 - Economie

Le Haut Commissariat au plan dans l’un des 3 scénarios pour le de développement durable du Maroc, estime que le royaume pourrait retrouver une vigueur économique après la crise du Covid-19.

À travers la performance de ses métiers mondiaux et les flux d’IDE, le pays pourrait espérer une croissance autour de 4% par an.

L’un des scénarios dit probable prend en charge les impacts de la pandémie du Covid-19 sur l’économie nationale, retrace la trajectoire de son évolution avec un rétablissement progressif après la période de récession causée par la pandémie, explique le rapport du HCP.

Suivant ce scénario, le rythme de croissance du PIB serait amélioré pour atteindre 4% par an. Le HCP compte ainsi sur le déploiement de plusieurs programmes et stratégies sectoriels ayant contribué à la modernisation des infrastructures du royaume et au relèvement de spécialisation du profil de son système productif. Le même rapport indique que l’économie du Maroc ferait preuve d’une résilience puisqu’un dynamisme des exportations nationales serait de retour.

Dans le contexte de ces améliorations économiques probables, l’éducation connaîtrait une baisse dans le rang des adolescents non scolarisés de 23,8%. Les taux de mortalité infantile et néonatale devront baisser de 21,8% et 18,3%. La mortalité maternelle baisserait de 28,3%. Sans oublier que ces améliorations ciblées devraient se produire à l’horizon 2030, pour rester dans les engagements pris par le Maroc. Cependant, à en croire l’économiste Najib Akesbi, lors de son intervention à une conférence à la CFCIM, l’incertitude est le mot qui qualifie le mieux la situation, car personne ne voit le bout du tunnel dans cette crise. La rentrée économique est bizarre et unique en son genre, affirme-t-il.

La CGEM dans ses propositions pour la loi de finances 2021 a émis plusieurs idées en matières d’allègement de charges et de soutien à la trésorerie pour l’entreprise. Mais plusieurs questions restent sans réponses avec des doutes dans les esprits, fait observer Challenge.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Croissance économique , Bank Al-Maghrib (BAM) , Haut Commissariat au Plan (HCP) , Najib Akesbi

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact