Maroc : pandémie et baisse de production font exploser les prix des fruits et légumes

16 septembre 2020 - 14h30 - Economie - Ecrit par : J.K

En raison des effets conjugués de la pandémie et de la baisse de production, les prix des fruits et légumes explosent dans le Royaume, particulièrement à Casablanca.

Cette flambée se note particulièrement à Casablanca où le prix de la tomate a doublé, passant à 6 DH/kg à la halle de la métropole. Le coût des pommes de terre connaît un emballement de 150%. "Courgettes, poivrons verts, carottes, navets et haricots verts ont suivi la même tendance", fait savoir L’Economiste.

La fin de variété et les perturbations dans les circuits d’approvisionnement expliquent cette situation. Plusieurs cultures maraîchères arrivent en fin de saison à fin septembre. « De plus, les exportations des primeurs prennent fin généralement à partir du mois de juillet. D’où la baisse des volumes issus des écarts de triage" ajoute la même source.

Les effets de la pandémie ont aussi un impact sur l’approvisionnement de la métropole. Les producteurs et négociants en fruits et légumes n’ont pu convoyer leurs productions du fait de la mise quarantaine de la ville.

Mais, le tableau n’est pas le même à Rabat, constate le journal qui indique que les prix de certains légumes comme les oignons et les poivrons verts y sont abordables.

« En revanche, le prix des tomates rondes fraîches atteint un niveau sans précédent : 10 DH/kg. Entre la vente en gros et la cession au détail, il faut compter parfois un rapport de 1 à 5" détaille L’Économiste qui conclut : « Il faut attendre le mois d’octobre prochain pour que l’approvisionnement du marché national retrouve sa vitesse de croisière".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agriculture - Compétitivité - Explosion - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Les exportations agricoles marocaines en forte hausse

En janvier 2021, les exportations de fruits et légumes se sont établies à 474 900 tonnes, a déclaré le ministre de l’Agriculture Aziz Akhannouch. En 10 ans, les exportations...

Le Maroc demeure le premier importateur de la datte tunisienne

Le Maroc reste le premier importateur de la datte tunisienne avec 20 700 tonnes de fruits reçues. Il devance plusieurs pays européens comme la France.

Hausse anormale des prix des fruits et légumes à Casablanca

Les grossistes des légumes et fruits de Casablanca se défendent d’être à l’origine des fluctuations pénalisant le pouvoir d’achat des consommateurs, en cette conjoncture...

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé

Selon le Haut commissariat au plan (HCP), l’indice des prix à la consommation (IPC) a enregistré, au cours du mois de juin 2020, une baisse de 0,3 % par rapport au mois précédent.

Ces articles devraient vous intéresser :

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

Exportations d’avocats : le Maroc va établir un nouveau record

La sécheresse qui touche le Maroc ne produira pas un impact négatif sur ses exportations d’avocats. Le royaume est en passe d’établir un nouveau record.

Le Maroc capable d’établir un record en matière d’exportations d’avocats

Le Maroc a enregistré une hausse record de ses exportations d’avocats en volume au cours de la saison et pourrait rééditer l’exploit au cours de la saison 2022/23 (juillet-juin).

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

Le Maroc fait un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Premier ministre Ralph Gonsalves a annoncé que le Maroc fera un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

Maroc : les agriculteurs rattrapés par l’impôt

Au Maroc, les petits agriculteurs exploitants agricoles exonérés d’impôts réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 5 millions de dirhams, doivent désormais remplir une déclaration de revenus, a récemment rappelé la Direction générale des impôts (DGI).

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.