Hausse anormale des prix des fruits et légumes à Casablanca

10 septembre 2020 - 15h30 - Ecrit par : A.S

Les grossistes des légumes et fruits de Casablanca se défendent d’être à l’origine des fluctuations pénalisant le pouvoir d’achat des consommateurs, en cette conjoncture difficile engendrée par la pandémie du nouveau coronavirus.

Tout en admettant une chute sensible du volume des quantités réceptionnées directement des agriculteurs par rapport à la même période de l’année 2019, les grossistes estiment que cela ne peut nullement justifier l’envolée des coûts.

Même si la loi de l’offre et de la demande peut en partie expliquer cette fluctuation des prix, les grossistes dénoncent “la cupidité” des détaillants qui sont responsables du dérèglement de la chaîne, depuis l’agriculteur jusqu’au consommateur.

“La variation des prix des fruits et légumes est liée à l’offre et la demande sur le marché. Il est également question d’une période transitoire, entre la fin de la saison d’été et l’approche des cultures d’automne”, a expliqué, dans une déclaration à la MAP, le secrétaire général de l’association du marché de gros des fruits et légumes de Casablanca, Abderrazak Echabbi.

Les carottes ont été vendues à 2 dirhams/Kg le 8 septembre dernier, les oignons à 1,5 DH/Kg, les piments à 1,5 DH/Kg et les pommes de terre entre 3 et 3,5 DH/Kg.

Les tomates sont cédées entre 3 et 4 dirhams le kilogramme chez les grossistes, alors que le consommateur doit débourser entre 8 et 9 dirhams pour se payer cet aliment essentiel de la nourriture des ménages.

Les pommes et les bananes n’y échappent point. Au marché de gros, elles coûtent respectivement 5,5 et 7 dirhams au kilo. Chez le détaillant, ces coûts connaissent un renchérissement inexpliqué pour la saison, déplore Abderrazak Echabbi, qui insiste sur l’intensification des opérations de contrôle.

Devant cette situation, l’association plaide pour l’activation des patrouilles de contrôle et la révision de la loi relative à la libéralisation des prix.

Tags : Agriculture - Alimentation - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Le Maroc durcit le contrôle des prix des fruits et légumes

Le ministère de l’Intérieur est déterminé à contrôler les prix et la qualité des produits vivriers, notamment les fruits et légumes et à assurer leur approvisionnement régulier sur le...

Maroc : forte hausse du prix des fruits et légumes

L’approvisionnement en fruits et légumes est fortement perturbée par la pandémie du coronavirus et la mise à contribution des intermédiaires à la dérogation accordée aux magasins de...

Nous vous recommandons

Ryanair annule des vols vers le Maroc

La compagnie aérienne Ryanair a décidé de suspendre cet été 19 lignes à Lisbonne, dont deux vers la France et deux vers le Maroc. À l’origine de cette décision, le refus du gouvernement portugais de distribuer les créneaux de vols “bloqués” par TAP Air...

Dr Hassan Tazi cherche à se disculper et accuse sa femme

L’affaire du Dr Hassan Tazi, célèbre chirurgien casablancais, incarcéré à la prison d’Oukacha pour traite d’êtres humains et abus de faiblesse se poursuit. Le médecin tient sa femme et son frère pour responsables de ce qu’il s’est passé dans sa...

Un navire de guerre espagnol arrive près des côtes marocaines

Le navire Mar Caribe de la Marine espagnole a démarré lundi sa première mission de soutien logistique (matériels et provisions de toutes sortes) de l’année aux forces de défense détachées dans les rochers de Vélez de la Gomera et Al Hoceima, et dans les îles...

Suède : des incidents après des corans brûlés

Plusieurs policiers ont été blessés en Suède dans des heurts avec des manifestants qui protestaient jeudi, après que des sympathisants d’extrême droite ont annoncé leur intention de brûler le Coran dans la ville de...

Les raisons de la participation du Maroc au sommet arabe sur l’Iran

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger participe au sommet du Néguev consacré aux défis régionaux et à la menace iranienne qui pèse sur la région. Pourquoi une telle participation ...

Violemment agressé en Espagne, un Marocain décède

Mohamed Youb, le jeune marocain, victime d’une violente agression en juillet dernier à Cales à Majorque, a finalement rendu l’âme vendredi matin à l’hôpital de Son Espases où il était admis depuis son...

Les professionnels de l’hôtellerie-restauration français veulent recruter des Marocains

De milliers de professionnels marocains et tunisiens se disent prêts à venir travailler en France pour pallier le manque de personnel dans le secteur d’hôtellerie-restauration.

Maroc : il tue son grand-père pour lui voler son argent

Un jeune homme soupçonné du meurtre de son grand-père maternel, a été arrêté par la gendarmerie royale à Taliouine. Il envisageait de lui dérober l’argent qu’il pensait que ce dernier avait épargné.

PSG : Pochettino séduit par les performances de Hakimi

L’entraîneur du PSG, Mauricio Pochettino, a affirmé que le joueur marocain Achraf Hakimi s’adapte assez bien depuis son arrivée à Paris. En trois matchs, le Lion de l’Atlas a réussi à montrer qu’il est capable de faire le job pour lequel il a été...

Marhaba 2022 : 500 millions d’euros de bénéfice attendus pour Algésiras et Tarifa

Les ports d’Algésiras et de Tarifa qui concentrent plus de 70 % du trafic maritime avec les ports marocains, vont tirer un profit estimé à 500 millions d’euros de l’Opération Marhaba de cette année.