Le Maroc demeure le premier importateur de la datte tunisienne

24 mars 2021 - 08h00 - France - Ecrit par : S.A

Le Maroc reste le premier importateur de la datte tunisienne avec 20 700 tonnes de fruits reçues. Il devance plusieurs pays européens comme la France.

Avec 20 700 tonnes, le Maroc conserve sa première place d’importateur de la datte tunisienne lors de la saison 2020/2021. Le royaume est suivi par l’Italie (6 700 tonnes), la France (6 400 tonnes) et l’Allemagne (5 900 tonnes). Depuis octobre, mois qui marque le début de la saison, les exportations de dattes tournent autour 81 800 tonnes pour des recettes de 535,8 millions de dinars (196 millions $), contre 556,6 millions de dinars la même période en 2020, soit une baisse de 3,7 %.

Les ventes ont souffert de la baisse des prix liée à la concurrence exacerbée et de la réticence des importateurs face à l’incertitude liée à la pandémie de coronavirus, explique Samir Ben Slimane, directeur général du Groupement interprofessionnel des dattes (GID). En conséquence, la Tunisie n’a pas profité, sur le plan financier, de l’augmentation du volume de ses envois sur la période (+1,8 %).

Sujets associés : France - Importations - Tunisie - Exportations - Agriculture

Aller plus loin

Les fruits et légumes marocains toujours prisés en Europe

En novembre 2020, les importations communautaires de fruits et légumes frais du Maroc vers l’Europe ont atteint 1,4 million de tonnes, soit une augmentation de 9 %...

Le patronat tunisien dénonce la révision de l’ALE Maroc-Tunisie

Le Maroc a récemment procédé à une modification de l’Accord de libre-échange (ALE) avec la Tunisie, en excluant 18 catégories de produits. Une mesure qui n’est pas du goût des...

L’aide médicale envoyée par le Maroc est arrivée en Tunisie

Trois avions militaires transportant chacun 13,5 tonnes d’aides médicales ont décollé jeudi, à destination de la Tunisie. L’aide ordonnée par le Roi Mohamed VI comprend des...

Maroc : pandémie et baisse de production font exploser les prix des fruits et légumes

En raison des effets conjugués de la pandémie et de la baisse de production, les prix des fruits et légumes explosent dans le Royaume, particulièrement à Casablanca.

Ces articles devraient vous intéresser :

Importation de devises par les Marocains résidant à l’étranger : Ce qu’il faut savoir

Pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’importation de devises au Maroc nécessite certaines formalités essentielles qu’il faut absolument connaître. Que vous rentriez avec des devises sous forme de billets de banque ou d’instruments...

Les engrais du Maroc, à teneur élevée en cadmium, interdits dans l’UE

Les engrais phosphatés du Maroc et d’autres pays contenant plus de 60 milligrammes de cadmium par kilo ne sont plus autorisés sur le marché de l’Union européenne, selon une décision communautaire récemment entrée en vigueur.

Tomate : le Maroc dépasse l’Espagne en Europe

Pour la première fois, le Maroc se hisse au rang de premier fournisseur de tomates sur le marché européen, devançant ainsi l’Espagne. Un pur hasard ? non, le Maroc prend peu à peu la place de premier fournisseur pour l’Europe.

Agriculture : appel au renforcement de la coopération entre le Maroc et Israël

Le ministre israélien de l’Agriculture appelle le Maroc et l’État hébreu à s’investir davantage dans le développement du secteur agricole à travers la signature d’accords de partenariat.

Charbon encombrant : l’Europe se décharge sur le Maroc

Confrontée à une crise énergétique l’année dernière, l’Europe avait renoué avec l’exploitation du charbon. Aujourd’hui, avec la diminution de la demande en énergie fossile, le vieux continent opte pour l’exportation de grandes quantités de charbon, en...

Maroc : vers une baisse de la production d’olive

Selon les prévisions de la Fédération Interprofessionnelle Marocaine de l’Olive, la production d’olives au titre de la prochaine campagne, devrait être en baisse, en raison des effets du changement climatique et de la sécheresse qui sévit cette année...

Fruits et légumes : pourquoi les prix s’envolent au Maroc ?

Les prix des légumes et des fruits ont connu une augmentation dans quasiment tous les marchés au Maroc, à l’instar d’autres denrées alimentaires. Comment expliquer une telle hausse ?

Maroc : Une baisse record des exportations d’oranges

Les exportations marocaines d’oranges ont considérablement chuté au cours des huit premiers mois de 2023, s’établissant à 30 000 tonnes contre 109 000 tonnes en 2022.

Le Maroc profite grandement de la forte augmentation des ventes de phosphate

À fin août dernier, les recettes des exportations marocaines de phosphates et de dérivés ont fortement augmenté, atteignant 7,89 milliards de dirhams (MMDH), soit une progression de 67,7% par rapport à un an auparavant.

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.