Croissance économique au Maroc : qui croire ?

9 avril 2021 - 13h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Trois institutions annoncent trois chiffres différents sur la croissance économique du Maroc pour l’année 2021. Qui doit-on croire aujourd’hui ?

Alors que le Fonds monétaire international (FMI) prévoit 4,5 %, le ministre en charge de l’Économie et des finances annonçait récemment 5,2 % contre une prévision de 5,3 % annoncée par le Gouverneur de Bank Al-Maghrib. Le taux de 4,5 % du FMI est inférieur de 0,7 point à celui annoncé par le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration lors du dernier Comité de veille économique du 02 avril 2021. Il est davantage inférieur aux prévisions du Gouverneur de Bank Al-Maghrib qui avait projeté le 23 mars 2021, lors du dernier conseil de cette institution, une croissance de 5,3 %.

Le FMI s’est aussi prononcé sur les deux autres indicateurs qui sous-tendent la performance d’une économie. Il s’agit du taux de chômage et du taux de l’inflation. En ce qui concerne le chômage, l’institution de Bretton Woods relève que le chômage devrait se situer à 10,5 % en 2021, en baisse par rapport à 11,9 % en 2020. Et les perspectives pour l’année à venir seront encore meilleures avec un taux de chômage estimé à 9,7 % en 2022.

L’inflation est sur une tendance à la hausse. Elle était de 0,6 % en 2020 contre 0,2 % dans la dernière mouture du rapport paru en octobre. Il est prévu qu’elle atteigne 0,8 % en 2021 avant de galoper pour se situer à 1,2 % en 2022 d’après le FMI. Le solde du compte courant du Maroc s’établit à – 2,2 % en 2020, à – 3,8 % en 2021 et – 4 % en 2022, selon le rapport semestriel du FMI.

Sujets associés : Croissance économique - FMI - Chômage - Ministère de l’Economie et des Finances

Aller plus loin

Maroc : la croissance rebondit fortement en 2021

En 2021, le Haut-Commissariat au Plan (HCP) prévoit une croissance de l’activité économique marocaine de 5,8 %, contre une baisse de 6,3 % enregistrée en 2020.

La Banque Mondiale revoit à la baisse la croissance économique marocaine

De 7,9% en 2021,la croissance de l’économie marocaine devrait s’établir à 1,3% en 2022, selon les précisions données mercredi par l’économiste principal de la Banque Mondiale au...

Réputation : le Maroc dans le top 30 mondial

Le Maroc a enregistré entre 2017 et 2019, une amélioration très significative de sa réputation. La gestion de la crise du coronavirus y a contribué.

Taux de croissance de 5,3% prévu au Maroc en 2021

Bank Al Maghrib (BAM) table sur une croissance économique de 5,3 %. Mais, cette prévision est entourée d’un niveau élevé d’incertitudes à cause du nouveau variant du virus et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

Au terme de l’année 2022, l’inflation a atteint 6,6% et l’indice annuel des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 6,6% par rapport à l’année 2021, selon le Haut-commissariat au plan (HCP), qui précise que certaines villes ont vu...

Maroc : malgré la conjoncture, les recettes fiscales en hausse

Malgré un contexte international difficile, les recettes fiscales ont enregistré une nette augmentation en 2021, atteignant près de 153,46 milliards de dirhams (MMDH), soit une hausse de 6 % par rapport à 2020, selon le ministère de l’Économie et des...

Le Maroc va recourir au FMI pour renforcer ses réserves de change

Face à la détérioration de sa position extérieure, le Maroc sollicitera le soutien du Fonds monétaire international (FMI) pour renforcer ses réserves de change, selon Fitch Solutions.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

La Banque Mondiale revoit à la baisse la croissance économique marocaine

De 7,9% en 2021,la croissance de l’économie marocaine devrait s’établir à 1,3% en 2022, selon les précisions données mercredi par l’économiste principal de la Banque Mondiale au Maroc, Javier Diaz Cassou.

Le FMI va accorder un important prêt au Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) s’apprête à débloquer, à partir du nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, un énorme prêt au Maroc, afin de renforcer la résistance du pays aux catastrophes liées au climat.

Maroc : une croissance économique revue à la hausse

Le Produit Intérieur Brut (PIB) du Maroc devrait enregistrer une croissance de 3,6 % en 2024, en tenant compte d’une évolution de 4,1 % des impôts et taxes sur les produits nets de subventions.

Le FMI confirme un prêt pour le Maroc

Le Maroc bénéficiera d’un prêt de 1,3 milliard de dollars du Fonds monétaire international (FMI) pour soutenir sa transition écologique et renforcer sa résilience face aux catastrophes naturelles.

Le Maroc arrête de subventionner la pastèque et l’avocat

Afin de faire face au déficit hydrique, le gouvernement marocain a décidé de suspendre les subventions des cultures qui consomment le plus d’eau comme la pastèque, l’avocat et les nouvelles plantations d’agrumes.

L’activité immobilière au Maroc ralentit fortement

La crise semble s’installer. Les ventes de ciment, principal indicateur de l’activité immobilière continue de baisser au Maroc. À fin août dernier, ces ventes ont diminué de 7,2 % en rythme annuel, selon la Direction des études et des prévisions...