L’économie marocaine a dégringolé de 6,3% en 2020

8 juin 2021 - 06h20 - Economie - Ecrit par : J.D

Une forte baisse de la croissance économique a été enregistrée au Maroc l’année dernière, selon les derniers chiffres qui viennent d’être publiés par le Haut commissariat au plan (HCP).

Le Produit Intérieur Brut (PIB) global en volume a connu un net recul de 6,3 % en 2020 au lieu d’une croissance de 2,6 % une année auparavant, a souligné le rapport du Haut Commissariat au Plan dans une note d’information sur la situation économique nationale en 2020.

Les impôts nets des subventions sur les produits ont, eux aussi, baissé de 7,6 % comparativement à l’année précédente, où la courbe avait connu une hausse de 1,9 %. Le taux de croissance du PIB en volume, hormis l’agriculture, est passé, quant à lui, de 3,7 % en 2019 à (−6 %) en 2020, précise la même source.

Lorsque l’on considère la valeur ajoutée du secteur agricole sans la pêche, les chiffres se maintiennent en baisse de 8,6 % après la première dégringolade de 2019 qui était de 5,8 %. Dans le même sillage, la valeur ajoutée des autres secteurs d’activité non agricoles ont connu un recul allant jusqu’à 5,8 % contre une hausse de 3,9 % l’année d’avant.

Selon la note du HCP, le Maroc a révisé son besoin de financement de l’économie nationale qui était de 4,4 % du PIB en 2019 à 1,8 % cette année. Aux prix courants, le PIB n’a pu résister à la tendance de repli pour s’afficher à 24,2 % en 2020 contre une hausse de 4 %, révèle le HCP, qui ajoute que le revenu national brut disponible a connu une diminution de 5 % en 2020 par rapport à 2019 où il a été noté une progression de 4 % pour afficher quelque 1 153 milliards de dirhams.

De façon logique, la baisse de 2,4 % de la consommation finale nationale en valeur a entrainé le recul d’un point du PIB (26,7 %). Quant au niveau d’investissement brut (FBCF et variation de stocks) qui est de 28,4 % du PIB en 2020, il n’a pu atteindre les chiffres de 2019 qui sont de 31,9 % du PIB.

Sujets associés : Haut Commissariat au Plan (HCP) - Etude - PIB - Chiffre d’affaires - Ministère de l’Economie et des Finances - Déficit

Aller plus loin

La BAD prévoit une croissance de 4,5% pour le Maroc en 2021

Si l’agriculture marocaine retrouve ses marques et que l’économie accélère sa résilience face à cette importante récession due à la crise sanitaire, en 2021, le produit...

Fitch revoit la croissance marocaine à la baisse en 2022

La croissance du PIB du Maroc devrait s’établir à 3,2 % en 2022, au lieu d’une prévision initiale de 3,4 %, selon le département recherche de l’agence de notation Fitch...

Maroc : la croissance économique revue à la hausse en 2021

L’économie marocaine devrait connaître une croissance de 5,2 % cette année, selon les données diffusées par le Comité de veille économique (CVE).

Maroc : Fitch prévoit une croissance de 4,8% en 2021

Pour cette année 2021, le produit intérieur brut (PIB) réel du Maroc devrait progresser de 4,8 %. Cette croissance sera essentiellement liée à l’allègement des impacts de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : le gouvernement prévoit une aide au logement

Le gouvernement prévoit dans le budget 2023 la mise en place d’une aide pour le soutien au logement au profit des acquéreurs éligibles.

Le Maroc réussit à faire baisser son déficit budgétaire

À fin octobre dernier, le déficit budgétaire du Maroc s’est allégé, s’établissant à 25,1 milliards DH contre 47 milliards de DH un an auparavant, selon la situation des charges et dépenses du Trésor.

Maroc : que sait-on de la réforme de l’Impôt sur le revenu ?

La révision de l’impôt sur le revenu se précise. Fouzi Lekjaa, ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget, a présenté les grands axes de la réforme.

Maroc : l’inflation atteint des records (+7,8%)

Après 6,3 % au deuxième trimestre, l’inflation s’est accélérée au Maroc, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP) qui table sur 7,8 % au troisième trimestre 2022.

Vieillissement démographique au Maroc : les chiffres inquiétants du HCP

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a publié l’édition 2023 des indicateurs sociaux du Maroc. Il en ressort que le vieillissement de la population est une réalité indéniable.

Augmentation de la pension rentraite des Marocains

Les travailleurs du secteur privé pourraient se retrouver avec 100 DH de plus sur leurs pensions de retraite. Le gouvernement étudie sérieusement sa faisabilité actuellement.

Très cher Aid al adha pour les Marocains

L’augmentation continue du prix de la viande au Maroc affecte le coût du sacrifice de l’Aïd Al-Adha pour de nombreux ménages marocains.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

Les prix à la consommation ont affiché une légère baisse de 0,3%, selon les derniers chiffres dévoilés par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

Maroc : investissements publics records en 2024

L’investissement public au Maroc devrait s’élever à 335 milliards de dirhams (MMDH) l’année prochaine, d’après la note de présentation du Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un effort qui contribuera à améliorer les conditions de vie des populations.