L’Égypte va-t-elle jouer un rôle de médiateur dans la crise maroco-algérienne ?

25 janvier 2022 - 19h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

La crise maroco-algérienne est l’un des sujets que le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi abordera avec son homologue algérien Abdelmadjid Tebboune, actuellement au Caire dans le cadre d’une visite de travail et de fraternité de deux jours. C’est du moins ce qu’affirme le général de division Samir Farag.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et son hôte Abdelmadjid Tebboune devraient discuter ce mardi de l’état des relations bilatérales algéro-égyptiennes et de plusieurs questions régionales et continentales, notamment la préparation du prochain sommet de la Ligue des États arabes. Le différend entre l’Algérie et le Maroc sera aussi au menu des discussions entre les deux chefs d’État, rapporte média égyptien Nashat Al-Daihi. La crise maroco-algérienne perdure au grand dam des deux peuples.

À lire : La Mauritanie offre sa médiation dans la crise maroco-algérienne

L’Algérie a rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc depuis le 24 août dernier. En septembre, elle s’était opposée à toute médiation arabe pour trouver une solution aux tensions avec le royaume. « La question de la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc n’est pas et ne sera pas à l’ordre du jour de la réunion ministérielle, et que la décision de rompre les relations diplomatiques ne fera pas l’objet d’une discussion ou d’une délibération. C’est une décision souveraine, définitive et irréversible », avait déclaré le chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra en marge de la réunion des ministres arabes des Affaires étrangères et pendant des réunions consultatives en prélude à cette rencontre.

À lire : La Mauritanie réitère son offre de médiation dans la crise maroco-algérienne

En octobre dernier, la Mauritanie a affiché sa volonté de jouer le rôle de médiateur entre le Maroc et l’Algérie, si les deux parties le veulent bien. « Nous sommes disposés, s’ils (Maroc et Algérie, NDLR) venaient à nous le demander, à jouer un rôle de facilitateur », avait déclaré le président mauritanien Mohamed Ould Ghazouani dans une interview accordée au journal français L’Opinion.

Sujets associés : Algérie - Egypte - Le Caire - Abdelmadjid Tebboune

Aller plus loin

La Mauritanie offre sa médiation dans la crise maroco-algérienne

La Mauritanie se dit prête à jouer le rôle de médiateur entre le Maroc et l’Algérie, si les deux parties le veulent bien.

Crise Algérie-Maroc : Abdelmadjid Tebboune refuse toute médiation

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, refuse toute médiation pour régler la crise diplomatique entre son pays et le Maroc.

Sahara : l’Égypte réitère son soutien au Maroc

L’Égypte, à travers son ambassadeur au Maroc, a réitéré son soutien total, à l’intégrité territoriale du Maroc. Ces déclarations interviennent au moment où le président algérien...

Rupture avec le Maroc : l’Algérie refuse toute médiation arabe

L’Algérie ne veut pas d’une médiation arabe pour trouver une solution aux tensions avec le Maroc. Son ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, affirme que la décision...

Ces articles devraient vous intéresser :

Président algérien : Faudel répond à la polémique

Faudel, chanteur de raï franco-algérien naturalisé marocain en 2011, répond aux internautes algériens qui l’ont critiqué après qu’il s’est moqué du président algérien Abdelmadjid Tebboune.

Abdelmadjid Tebboune salue l’exploit de l’équipe du Maroc à la Coupe du monde

Malgré la crise avec le Maroc, le président algérien Abdelmadjid Tebboune a salué les exploits historiques et exceptionnels des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022, qui « ont honoré le football arabe et surtout le football maghrébin ».