Élections en Espagne : la droite remettra-t-elle en cause la marocanité du Sahara ?

29 mai 2023 - 18h20 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

Au lendemain de la débâcle électorale de son parti, Pedro Sanchez, le président du gouvernement espagnol, vient d’annoncer la tenue d’élections anticipées pour le 23 juillet. Ces élections pourraient voir l’arrivée du Parti populaire (PP) et la remise en cause de la décision du gouvernement de reconnaître la marocanité du Sahara.

« Je convoque des élections en raison des résultats d’hier. Certains maires seront remplacés malgré une gestion impeccable, et de nombreuses communes seront désormais dirigées par le PP et Vox. Le sens du vote transmet un message qui va au-delà, et j’assume personnellement les résultats », a déclaré Perdo Sanchez après les résultats.

A lire Sahara : Impossible revirement de l’Espagne !

Ces élections pourraient voir l’arrivée de la droite au pouvoir. Le président du PP, Alberto Núñez Feijóo, a affirmé il y a quelques mois, son intention de revenir sur la décision de reconnaître la marocanité du Sahara par l’Espagne. « Le problème du Sahara ne peut pas être résolu avec une lettre clandestine. Il faut faire la lumière sur cette question. […] La seule chose que le secret peut créer, c’est plus de problèmes, plus de tensions, plus d’incertitude et moins de responsabilité envers le peuple sahraoui, envers le Maroc et envers les Nations Unies », avait-il déclaré au journal El Mundo.

A lire : Sahara : le Front Polisario accuse l’Espagne de trahison

« Ce que je peux assurer au Premier ministre marocain, c’est que je ne vais pas le tromper, et je ne vais pas non plus tromper mon pays… En ce qui concerne les résolutions de l’ONU, nous pouvons nous mettre d’accord sur beaucoup de choses », avait-il souligné.

Feijóo a plaidé pour une refonte de la politique étrangère de l’Espagne. Évoquant l’arrivée en Espagne de Brahim Ghali, leader du Front Polisario, en avril 2021, il a insisté sur le fait que « la politique étrangère ne peut être laissée au hasard. Un gouvernement ne peut pas introduire illégalement un citoyen sur son territoire ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Sahara Marocain

Aller plus loin

Un ancien ambassadeur français critique le Maroc

Ambassadeur de la France à l’ONU de 2014 à 2019, Gérard Araud estime que le Maroc exerce une pression sur la France concernant le dossier du Sahara. Selon l’ancien responsable,...

Sahara : le Front Polisario accuse l’Espagne de trahison

Dans une interview, le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, également président de la « République arabe sahraouie démocratique (RASD) » revient sur la décision...

Éric Ciotti se dit prêt à reconnaître la marocanité du Sahara s’il était au pouvoir (vidéo)

Dans une interview, le député des Alpes-Maritimes Éric Ciotti, président du parti des Républicains, a réitéré son soutien à la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le...

Sahara : Impossible revirement de l’Espagne !

Malgré la mise à mal de ses relations commerciales avec l’Algérie, l’Espagne n’est pas près de retirer son soutien au plan marocain d’autonomie, lequel lui a d’ailleurs permis...

Ces articles devraient vous intéresser :

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.